Translate

http://haratine.blogspot.fr/

Loading...

samedi 18 février 2012

Suite à l’exclusion du militant d’IRA-Mauritanie Alhoussein Dieng



El Hussein Dieng, SG de l’IRA-Mauritanie sur le verdict prononcé contre ses camarades :
Suite à l’exclusion du militant d’IRA-Mauritanie Alhoussein Dieng, exclusion intervenue le dimanche 12  février  2012, nous avons constaté des accointances douteuses entre le désormais ex-militant d’IRA , Hussein Dieng, et monsieur Saleck ould Inalla, membre adhérant d’IRA-Mauritanie ; ces accointances étant douteuses  et apparemment supervisées par la cellule des services de renseignement que pilote le général Mohamed ould Abdel Aziz lui même de l’intérieur du palais brun. Cette cellule d’espionnage mise en place au cour de l’avant dernier conseil de ministre dans le but d’infiltrer la citadelle IRA, après avoir ridiculisé le général Ould Abdel Aziz lors de la piteuse mise en scène  orchestrée autour de Hussein Dieng, certains membres de sa famille et des éléments des services d’espionnage, elle viens d’entamer, pour se racheter de son échec, un autre coup, foiré d’avance, dont le dindon de la farce, pour ne pas dire la victime, n’est autre que Saleck ould inalla, un désormais ex-militant de IRA, dont nous vous faisons part, à travers cette note, de sa radiation de l’effectif des militants et membres de l’Initiative de Résurgence du mouvement Abolitionniste de Mauritanie.
A noter, qu’IRA-Mauritanie n’étant pas une organisation sous l’ère stalinienne néanmoins, le moindre indice de corruption ou de copinage avec l’espionnage, sera sanctionné avec la plus grande fermeté qui pour le moment n’est autre que l’exclusion systématique.
Hamady ould Lehbouss
Conseiller, IRA-Mauritanie
Nouakchott, 19 février 2012

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire