Translate

http://haratine.blogspot.fr/

Loading...

mardi 21 octobre 2014

Fatiha : Mes condoléances attristées à Khali Ould Maouloud président IRA-Section Suisse.



Ina lillahi wa ina ileyhi rajioun

J’apprends à l’instant par un communiqué IRA-Mauritanie avec beaucoup de tristesse le décès Madame Salka Mint Mbeyarek mère  de notre ami et frère Khallih Ould Maouloud président de la section IRA-Suisse. En cette circonstance douloureuse, je présente mes condoléances les plus attristées à Khali Ould Maouloud, à toute la famille de la défunte, que la terre lui soit légère Amen.

Ina lillahi wa ina ileyhi rajioun

Diko hanoune

Communiqué de condoléance à Khallih ould Maouloud président de la section IRA de Suisse.



 
INITIATIVE DE RESURGENCE DU MOUVEMENT ABOLITIONNISTE EN MAURITANIE - (IRA-MAURITANIE)
Communiqué de condoléance
L’Initiative de Résurgence du Mouvement Abolitionniste (IRA-Mauritanie) a le regret d’annoncer le décès de Madame Salka mint Mbeyarek mère  de notre ami et frère Khallih ould Maouloud président de la section IRA de Suisse.
A cette douloureuse occasion nous présentons  nos sincères condoléances  à Khallih ould Maouloud, à son frère et à ses sœurs.
Nous prions pour que  l’âme de Salka mint Mbeyarek  repose en paix et que Dieu l’accueille en son saint paradis.
Ina lillahi wa ina ileyhi rajioun

Nouakchott le 20 novembre 2014
La cellule de communication

lundi 20 octobre 2014

Entre le Satan esclavagiste Maure-tanien et le Diable Noir féodale y`a pas grand différence, ils sont tous des têtes du système de dictatures…



Par SY Abdoulaye Baba SY
Entre le Satan esclavagiste Maure-tanien et le Diable Noir féodale y`a pas grand différence, ils sont tous des têtes du système de dictatures…
La notabilité féodale Negro-Mauritanienne a été un soutien sans faille au dictateur Taya et ces complices racistes et extrémistes qui ont génocide plus d`un demi-million de Noirs Mauritaniens à travers des exactions extra-judiciaires, des déportations, des viols, des meurtres, des assassinats a Inal, Wallata, Jreida, Sorri Malle et partout le long de la vallée du fleuve …. Voici un passage du manifeste du Negros-Mauritanien opprime d`Avril 1986 qui tire la sonnette d`alarme contre ces féodaux : ‘’Les négro-mauritaniens, et particulièrement leurs "dirigeants" (politiciens, bourgeois-compradores, intellectuels, cadres administratifs, etc.) sont historiquement responsables de leur situation de dominés. Face à une oppression qui se développe et se généralise, ils ont souvent choisi le refuge dans les solutions de facilité à la lutte, avec la formule : "j'en suis conscient, mais je n'y peux rien". Alors on se réfugie dans : - les confréries religieuses et le wird - l'apolitisme, - le carriérisme, et de plus en plus, l'exil dans les organismes internationaux (ce qui est à la mode), - l'alcool, la drogue, les jeux du hasard et la luxure…….’’

Selon Le président de L`IRA Biram Dah Abeid :’’ « Certains individus, de véritables ordures, sont des esclaves de maures. Ils subissent toutes sortes d’humiliations pour décrocher des postes et obtenir de l’argent. Quand ils retournent au village, ils s’estiment supérieurs aux autres. Ils ne méritent rien. Ils sont de véritables ordures. Notre combat est dirigé contre ces groupes d’individus féodaux.’’
Vu que les futurs héritiers de cette féodalité, cette pourriture qui s`estime supérieur aux autres n`ont pas de Radios, TV Privée, des sites web et des journaux comme les Esclavagistes Maures, ils ont envahi Facebook pour défendre leurs trônes à travers l`intoxication et le mensonge en déformant les propos du président de L`IRA tenu lors de sa rencontre avec le mouvement UVDS ( Union des volontaires pour le développement de soninkara ) composé des jeunes victimes des séquelles esclavagistes et féodales au sein de la sphère communautaire soninké. Comme l`a dit Dr Coulibaly un dirigeant de L`UVDS « le combat contre la féodalité doit d’abord être mené au sein des concessions familiales avant d’être étendu (...) Les jeunes peuvent changer les choses ». Entre le Satan esclavagiste Maure-tanien et le Diable Noir féodale y`a pas grand différence, ils sont tous des têtes du système de dictatures qui a pris notre nation en otage et tous Mauritaniens patriotes est appelles à les combattre…

Ils s’en foutent royalement des victimes de la féodalité en réalité



Au lieu de se désolidariser avec cette ignominie féodale, s’indigner,  mais non, ils essayent de trouver difficilement des angles de tire en déformant les propos des uns, quelle honte mon  Dieu ! Vous l’avez compris pourquoi rien n’avance du côté des droits de l’homme en Mauritanie ? Parce que peu de gens croient à l’égalité des hommes en droits et devoirs, s’ils nous hurlent « racisme », c’est pour forcer la main au pouvoir afin d’obtenir des promotions personnelles ou familiales point. Ne cherchez pas plus loin que ça, ils n’ont aucun projet de société  pour sortir le pays des inégalités par naissance.

Je regrette de constater certains utilisent toujours la mauvaise foi, les mensonges à grande échelle, faux et usage de faux comme armes de destruction des uns comme si nous sommes toujours au moyen-âge. Ces gens là doivent comprendre que le temps des : « il a dit, on m’a dit, j’ai entendu etc.. » est résolu à jamais.  Quand on dénonce les féodaux, il y aura toujours des petits culottés se croyant plus malin que malin qui s’empressent à déformer nos propos, se croyant comme les uniques maitres des discours et comptes rendus. Ils se croient les uniques représentants des ethnies ou communautés noires qu’ils utilisent  à leurs fins de mesquineries. Vous croyez que les militants des droits de l’homme ignorent qu’ils n’auront et n’ont jamais eu le soutien des féodaux nègres qui soutiennent les différents pouvoirs esclavagistes et racistes qu’a connu la Mauritanie depuis la nuit du temps? Laissez-moi mourir de rire ! Si nous avons toutes les peines du monde à combattre l’esclavage, la féodalité, le racisme, les discriminations  en Mauritanie, cela est dû en grande partie à cause des nègres féodaux qui ont divisé les noirs en mille morceaux.  Plus étonnant encore, certains crient à la division mais sachiez une chose, depuis la création de la Mauritanie, rien nous unit avec ces féodaux nègres qui agissent  au gré des esclavagistes maures. Se sont des gens qui n’ont pas hésité à tuer, violer des femmes, enterrer des hommes vivants pour préserver leur soi-disant suprématie dans les villes et villages. On ne peut prétendre lutter contre le racisme, les injustices en maintenant un système sociétal discriminant d’autres au sein des communautés noires. Nous avons toujours vu des féodaux trahir des villages et villes pour coopérer avec le pouvoir oppresseur pour leur bien être personnel, leur confort et promotion personnelle.... Ces gens là ne doivent plus se sentir libre de leur traitrise au grand mépris de la majorité noire, ils doivent payer les crimes commis.... Pourquoi avions nous pas lu, reçu des déclarations et communiqués de soutiens aux victimes qui viennent de se déclarer officiellement comme étant victimes des pratiques  féodales  des partis politiques et ONG que dirigent les noirs dans se pays? Pourquoi tout se beau monde s’agite autour de Biram, IRA qui ont apporté leur soutien aux victimes ? L’hypocrisie quand tu m’empêches de vivre, le raciste maure me mettra le doigt dans l’œil sans problème pendant longtemps... Ils s’en foutent  royalement des victimes de la féodalité en réalité....






Diko hanoune

dimanche 19 octobre 2014

COMMUNIQUE DE LA CAMME : UN PRESUME TORTIONNAIRE EN CHARGE DE LA SURETE NATIONALE EN MAURITANIE.



La coordination des anciens militaires Mauritaniens en exil vient d’apprendre avec inquiétude et stupéfaction la nomination d’un présumé tortionnaire au nom du général Mohamed Ould Meguett à la direction nationale de sureté, en charge de notre sécurité et celui de l’état, cela fut le comble de notre étonnement et de nos véritables inquiétudes quant à la volonté réelle du pouvoir de se débarrasser du cercle des présumés tortionnaires qui continuent de prendre  en otage toute la république ou aucune solution de réconciliation nationale ou de règlement du dit «  passif humanitaire » n’est possible tant qu’ils tiennent encore ces postes symboliques de responsabilité et de répression.

Le général Mohamed Ould Meguett était Capitaine en 1990, directeur des transmissions à l’état-major national, il  était ,  en charge de sillonner toutes les régions à bord d’un avion militaire le « Defender » pour enquêter sous la torture des centaines de militaires Négro Mauritaniens dont certains ont péri devant ces yeux sous son commandement et sous ses ordres et les faits sont têtus puisque les témoins oculaires sont encore vivant et prêts à en découdre avec lui devant toutes les juridictions nationales ou internationales au moment venu .

En novembre 1990 pendant que le capitaine Mohamed Ould Meguett supervisait les séances de tortures à F’Derick  situé à 30 kilomètres de  Zouerate, le  Capitaine tira sur Feu Dia Ousmane à balle réelle à l’aide d’un pistolet automatique connu dans l’armée sous le nom de (PA  Star),heureusement la mort ne voulait à cette époque de notre ami lieutenant Dia Ousmane et la balle est passée à côté de ces oreilles.(Nous disposons d’un témoignage écrit de Feu Dia Ousmane Samba , qui pourrait éclairer sur le cas du général en promotion....)

Comment dans un pays ou les plaies sont encore béantes, sur ce lourd passif ,on peut se permettre de confier un tel poste de responsabilité, de répression et d’oppression à un homme qui continue de rencontrer dans les rues de Nouakchott, ces nombreuses victimes de la barbarie de 1990 à 1991 ? Ne serait-il pas tenter de récidiver ...?

Il est à rappeler que le jeune frère du général Mohamed Ould Meguett répondant au nom de Colonel Hacen Ould Meguett, matricule  84471, bénéficiaire lui aussi des mêmes promotions et largesses du pouvoir ,  est supposé être l’un des tortionnaires le plus zélé, il serait l’auteur de plusieurs crimes à Jreida situé à 30 kms de Nouakchott, entre Novembre 1990 à Avril 1991 et tous les témoignages confirment l'implication des  deux frères en promotion.

Au moment où les Mauritaniens s’attendaient à une véritable clarification et à  la tête des coupables sur le fiasco de l'insécurité à Niabina, village du sud Mauritanien , en Aout 2014 ou une tribu en arme assiégeait sans que l’état n’intervienne démontrant qu’il y a ceux qui peuvent circuler avec des armes et ceux qui doivent tout subir dans ce pays sans le moindre droit, y compris le droit à la vie, qui appartient pourtant à Allah . Au moment où les Mauritaniens sont excédés par l’insécurité et des meurtres non élucidés dans les grandes  villes dont Nouakchott, nous voilà dans une autre impasse celle d’attribuer notre sécurité  et celle de tout un pays à ceux qui les avaient lourdement atteinte et qui continuent à être les seules obstacles à une véritable réconciliation nationale.



La CAMME interpelle tous les hommes épris de paix et de justice à continuer à lutter pour que soit traduit ces hommes en uniformes  auteurs des crimes odieux, ennemis de notre jeune nation la Mauritanie.
Elle met en garde le général Mohamed Ould Abdel Aziz contre ces nominations qui mettent en danger la Mauritanie et son intégrité.
Elle demande à tous les anciens militaires victimes de Ould Meguett de se remobiliser et de se tenir prêt ou intenter des actions judiciaires  internationales  afin que l'impunité soit définitivement stoppée. Non à l'impunité , ensemble nous construirons une Mauritanie unie et débarrassée de criminels. Incha Allah.
Pour le bureau Exécutif de la Coordination des anciens militaires Mauritaniens en Exil (CAMME)
Le porte Parole et Chargé de l'organisation