Translate

http://haratine.blogspot.fr/

Loading...

jeudi 27 novembre 2014

Elle est née et a grandi triste, pleurant sans espoir, doit on la laisser mourir avec ces larmes de tristesses sans fin ?



Elle est née et a grandi triste, pleurant sans espoir, doit on la laisser mourir avec ces larmes de tristesses sans fin ?

Se fou faux général Aziz qui a agressé, éventré, poignardé sur le dos gratuitement notre voisin Malien devant ces chefaillons peureux nègres africains aura beau mettre en prison tous les militants abolitionnistes, les militants des droits humains en général  mais nous lui disons quoiqu’il fasse, nous sommes décidés pour de bon à sécher les larmes des milliers victimes Mauritaniennes qu’ils maltraitent depuis des siècles. Les prisons n’y pourront strictement rien à plus forte raison les mensonges, personne au monde n’arrivera à stopper notre élan ayant la ferme volonté de nous débarrasser de cette racaille politico-militaire qui sévit depuis en 1978 et leurs hordes de prostituées nègres esclaves politiques au service de leur terreur abominable. Agrandissez les prisons avant que vous ne soyez débordés chers terroristes de l’état Mauritanien mais vous avez perdu la guerre.

Diko hanoune

mercredi 26 novembre 2014

Alerte : M. Youcoub Moussa Militant IRA-Mauritanie a été Kidnappé par les renseignements généraux.



C’est un véritable kidnapping que les services de sécurité ont procédé ce mercredi 22 novembre. En effet ils ont enlevé le militant Yacoub Moussa aux environs de 18 heures alors qu’il participait à une marche de protestation contre l’arrestation arbitraire de nos camarades à Rosso et à Nouakchott. Depuis cet enlèvement on est sans nouvelles de lui.

Les 4 derniers prisonniers d’opinion ont comparu ce matin  devant le juge d’instruction   au tribunal de Rosso, cependant la procédure continue il faut attendre le mardi prochain pour la comparution de ceux qui étaient sous contrôle judiciaire: Djiby SOW et Dah BOUSHAB.
Ici à Nouakchott, le juge d'instruction s'est déplacé dans la prison pour écouter Saad LOULEYD et Marieme CHEIKH. Rien n'a filtré de cette comparution.

A Rosso, les militants de IRA-Mauritanie, ont organisé un sit in devant le tribunal régional et ont scandé leurs slogans  au moment ou leurs camarades comparaissaient devant le juge d’instruction. Aucun incident n’a été signalé.

IRA-Mauritanie

Communique Nº 2: Voila encore une fois que Boidiel la gaffe tombe si bas dans le cœur meurtri des haratins



Nouadhibou le 26/11/2014                                                                                                        
Communique Nº 2

BOIDIEL DOIT SE TAIRE

Voila encore une fois que Boidiel la gaffe tombe si bas dans le cœur meurtri des haratins.Nous croyons maintenant fermement que ce vieil homme vit sous un autre ciel que le notre .Il est en déphasage .J ai de la pitié pour lui, qui pourtant devrait conclure plus sagement en disant que son discours passéiste n ‘a pas porte ses fruits et aller a l’évidence en revendiquant les droits des opprimes.Ce Boidiel doit   se taire et savoir que nous sommes assez murs pour prendre en charge la destine de notre communauté.

L ‘inexistence de la crise économique de Boidiel par ce qu ‘il y a croissance n ‘est pas une analyse digne d’un financier car la croissance ne se mange pas mon vieux.
Nous voulons manger ,s’éduquer, s’émanciper, travailler,progresser et ces droits inaliénables  nous les aurons uniquement  par la conquête et non par des positions anachroniques
Quant  la non possibilité de constitution d ‘une communauté haratine distincte des arabo-berbere, Boidiel encore vit seul sur la planete mars avec ses quelques amis féodaux totalement coupes des réalités comme le fut son mentor Mouawiya,Ce sont ses errements qui l ‘avaient perdu d ‘ailleurs.

Malheureusement Boidiel n a pas bien compris la leçon des élections présidentielles qui a vu son parti en chute libre et la prospérité du discours de Biram Dah Abeid dans le cœur des Mauritaniens.Qui l’a sonne?Qui l’a mandate? Qui l’écoute ? Qui le suit.? Il n’est pas des nôtres,  il ne parle pas pour nous.Celui qui dit ou fait  pour nous sans nous est contre nous.C  est plus simple que cela.Il doit savoir que la scission est ce qu’on vit de fait tous les jours, il ne faut pas avoir une loupe pour le voir,il faut tout juste vivre avec nous sur terre .La fragmentation de la société est criante, et nous savons que,  ce sont toujours les États  et leurs suppôts locaux qui reconnaissent la triste réalité de leur peuple.Et le fausset n’est pas prêt a se fermer bien au contraire car l’état et ses acolytes son en retrait de la marche du Peuple

L’  État ,les féodaux n’ont pas encore compris, ni décrypte les messages que leur envoie la majorité du peuple meurtri dans sa chair.

Quand il parle de l’incompétence des haratins  c’est par ce qu’il ne vit plus parmi nous, a la limite c'est une lourde insulte contre les haratins et c’est même légitimer le crime, le forfait et le complot perpétré contre les haratins depuis si longtemps.
C’ est faux ,nous sommes bien compétents en qualité et en quantité incommensurable, il s’agit seulement de nous donner l’opportunité de prouver ce que nous savons  faire et non être soumis a un lien tribale dont le seul bénéficiaire est la couche arabo-berbere et leurs suppôts.Donc qu’il se taise .

CHAN-NDB

Cadre de Contestation des Haratins du Nord.

MOHAMED YAHYA OULD CIRÉ « L’ISLAM A RENFORCÉ L’ESCLAVAGE ET L’A LÉGALISÉ » EN MAURITANIE


Mohamed Yahya ould Ciré est un ancien diplomate mauritanien, initiateur du mouvement EL HORR, Président de AHME (Association des Haratine Mauritaniens en Europet.)
Il publie récemment un livre aux éditions Harmattan intitulé « MAURITANIE – Entre l’esclavage et le racisme ».


Des révélations troublantes sur l’esclavage pratiqué encore à ce jour en Mauritanie
D’après lui, 45% de la population mauritanienne est victime de l’esclavage, dont les victimes sont pour la plupart des noirs, appelés Haratines, ou maures noirs,
tous originaires de l’Afrique de l’ouest.


Fruits de chasses et razzia des arabes et des berbères sur des noirs, au Burkina Faso, Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire, .ils ont été ramenés comme esclave en Mauritanie, puis acculturés, au point d’avoir aujourd’hui oublié leur origine, leur culture et ne parlent plus que l’arabe ou un dérivé.
c’est un groupe social assujetti et asservi par les maures blancs berbères et arabes.
Selon lui toujours cet esclavage est d’abord racial, c’est une question de couleur de peau.
« les arabes n’asservissent pas les arabes comme eux ,les berbères n’asservissent pas les berbères comme eux.


ils asservissent uniquement les noirs, c’est donc un esclavage racial.
ils sont assujettis à un statut diffèrent des autres, travaillent gratuitement, sont violés, vendus, donnés, achetés, victimes à la fois de leur couleur de peau et de leur statut d’esclave.  » explique Mohamed Yahya.


Il est aussi revenu sur la place de l’islam dans l’esclavage en Mauritanie.
Pour lui il existe malheureusement une justification religieuse du statut de l’esclavage en Mauritanie.
L’islam a emmené beaucoup de changements, a donné des droits à l’esclave, a beaucoup insisté sur l’affranchissement., etc..


Mais dans le livre du coran à la page 14, il y’a deux versets qui justifient l’esclavage, et c’est sur cette base que les maures esclavagistes arabes et berbères justifient l’esclavage. Pour eux l’islam a légalisé l’esclavage et l’a sacralisé, donc ils sont dans une légalité religieuse en détenant des esclaves.
Toujours selon lui, l’Etat mauritanien quant à lui nie l’esclavage, fait du négationnisme et dit que l’esclavage n’existe plus, alors que c’est faux, aujourd’hui il y’a des familles entières qui sont là aux services des familles esclavagistes. et les harantines ne sont même pas recensés comme population mauritanienne, car considérés comme des animaux.