Translate

http://haratine.blogspot.fr/

Loading...

jeudi 30 octobre 2014

Jusqu’à quand les imams esclavagistes seront au dessus de la loi ?


La vérité sur ce qui s’est passé à la mosquée Saoudienne de Nouakchott. Le Mufti esclavagiste maure Ahmed Lemrabott Habibou Rahman n’a pas apprécié qu’un autre imam le contredit devant des « fideles » qu’ils enseignent les pratiques de l’esclavage, surtout venant  d’un imam issu de la communauté haratine  victime de l’esclavage maure lui mettant les points les I sèchement à propos de l’esclavage  selon le saint coran. Vous allez le constater de vous-même, les imams esclavagistes maures n’hésitent pas à recourir aux mensonges dans nos mosquées sans remord. Une vidéo qui montre l’homme debout devant l’assemblée naturellement, qui apporte un démenti saignant aux prêches mensongères de certains oulémas maures, accusant l’auteur d’agression sur la personne de l’imam esclavagiste maure, un alibi pour le jeter en prison bien évidement c’est tout alors que l’homme ne manifeste aucune agressivité dans son comportement ni dans son discours, il rappelle l’esprit du saint coran sur la question de l’esclavage ; il s’appelle  l'imam Brahim Jiddou qui était venu accomplir sa prière du vendredi dans cette mosquée Saoudienne au moment des faits. C’est son démenti par son discours d'un Islam juste, égalitaire qui a mis le Mufti Habibou Cheytane et sa meute raciste, esclavagiste en colère surtout qui ont eu le soutien par renfort immédiat des esclavagistes arabo-berbères au pouvoir en Mauritanie accompagnés par une horde de fumistes nègres de services féodaux qui prônent la suprématie religieuse dans le sud du pays. Le crime de l’imam Brahim qui est jeté actuellement en prison comme un impropre est  d’avoir donné une version anti-esclavagiste et intègre de l'Islam. L’imam Brahim doit être libéré immédiatement sans condition,  Le Mufti esclavagiste maure Ahmed Lemrabott Habibou Rahman  doit être arrêté, jugé, condamné pour apologie d’un crime contre l’humanité puni par la loi Mauritanienne, puni par les traités, conventions internationaux que l’état Mauritanien a signé et ratifié.


Loi 2007-048 relative à l’esclavage


Article 10 : L’auteur de production culturelle ou artistique faisant l’apologie de l’esclavage est puni d’un emprisonnement de six mois à deux ans et d’une amende de cinquante mille  (50.000 UM) à deux cent mille ouguiyas (200.000 UM) ou de l’une de ces deux peines. La production est confisquée et détruite et l’amende est portée à cinq millions d’ouguiyas (5 000 000 UM) si la production est réalisée ou diffusée par une personne morale.

Article 11. - Toute personne physique coupable d’actes discriminatoires envers une personne prétendue esclave est punie d’une amende de cent (100.000 UM) à trois cent milles ouguiyas (300.000 UM).
Toute personne morale coupable d’actes discriminatoires envers une personne prétendue esclave est punie d’une amende de cinq cent milles (500.000 UM) à deux millions d’ouguiyas (2.000.000 UM).

Article 12 : Tout wali, hakem, chef d’arrondissement, officier ou agent de police judiciaire qui ne donne pas suite aux dénonciations de pratiques esclavagistes qui sont portées à sa connaissance est puni d’un emprisonnement de deux à cinq ans et d’une amende de deux cent mille ouguiyas (200.000 UM) à cinq cent mille ouguiyas (500.000 UM).

Article 13 : Quiconque profère en public des propos injurieux envers une personne prétendue esclave est puni d’un emprisonnement de onze jours à un mois et d’une amende de cinq mille (5.000 UM) à cent mille ouguiyas à (100.000 UM) ou de l’une de ces deux peines.





Images de Manifestations de soutien à l’imam Brahim Ould Jiddou séquestré par la police au service de la machine esclavagiste religieuse des autorités Mauritaniennes suivie par une répression féroce sur les militants des droits de l'homme.















Diko hanoune 

mercredi 29 octobre 2014

Au prête-nom Demba Ndiaye, les haratine n’ont pas besoin du FPC pour se libérer.



En fait qui ne saurait détecter ici Demba Ndiaye n’est qu’un nom de prêt aux sbires de Samba Thiam au service du général Aziz ? Quand des zélés menteurs se mettent à vouloir donner des leçons, à inventer des mensonges bien cela donne des drôles de scènes. Évidement il est clair pour tous ces gens sont devenus les alliés « naturels ou pas » du général Aziz, leur mission diviser ce qui reste debout des  noirs contre l’oppresseur, la chape par sabordage d'efforts des uns et autres comme ils l’ont fait depuis des années point-Barre.


Le prête nom Demba Ndiaye : « C'était la sortie de trop qui m'amène à réagir pour remettre l'homme à sa place ce qui va peut être lui rappeler qui il est réellement et par la même occasion refroidir l'ardeur de ses sbires surexcités comme exactement en Avril 1989 au moment où il fallait massacrer les peuls, les wolofs et les soninké. Décidément, des nostalgiques de 1989 existent toujours. »



Est ce que des petits voyous à l’apprentissage de devenir des nègres de service zélés comme du genre Samba Thiam, Kaaw Touré, Ibrahima Mifo sow, se prête nom Demba Ndiaye , Soh Mohamed etc... peuvent remettre quelqu’un à sa place ? Comment des traitres peuvent servir d’exemples ? Se ne sont que des personnes insignifiantes qui ont mis certes des milliers de vies noires en danger, qui ont failli mettre le pays à feu et sang par leurs mensonges, qui n’avaient pas eu honte de prendre  le large pour se mettre l’abri loin du besoin et des risques. Décidément le ridicule ne tue guère certains Djeolois eskeye allah mais quand vous dites : « il fallait massacrer les peuls, les wolofs et les soninké », il faudra se préparer déjà au futur procès de Samba Thiam président FPC qui a avoué en direct qu’il a pris des armes, donc forcement il a tué des innocents. Il doit être jugé  comme tout le monde seydi  Ndiaye oui s’il a pris des armes et qu’il n’était pas « la tapette » malgré sa fuite vers l’étranger alors forcement votre trouillard faux héro a du sang d’innocents mauritaniens dans ses mains, se sang peut être celui d’un haratine, maure, haalpoular, soninké, wolof ou bamabara. D’ailleurs on se demande comment avez vous pu omettre de mentionner qu’en aucun cas les haratine n’étaient à l’origine des événements 1989 ? Qui sont ces gens à l’origine de la bagarre qui a conduit au douloureux événement 1989 ? Est qu’un éleveur peulh et un agriculteur soninké qui étaient à l’origine  oui ou non, alors dites nous ?



Prête nom Demba Ndiaye : « Le greffier de Nouadhibou a toujours milité au sein du PRDS et servi avec dévouement le système raciste et esclavagiste. »


Très bien sauf qu’il n’était pas seul, des cadres Djeolois dont l’oncle direct de Kaaw Touré porte parole FPC était aussi le premier haalpoular à nier à la TV mauritanienne les exécutions et déportations des haalpoular, pourquoi vous ne le dénoncez pas ?  En Plus Cette histoire est un mensonge grotesque pire et dur, ce n’est pas le militantisme au sein du PRDS du  « greffier-Biram » qui vous dérange mais ses origines haratine. Votre nouveau allié, le faux général Aziz n’a t il pas joué un rôle plus important aux côtés de Taya que Biram « hardané- greffier » et pourtant il ne vous dérange pas , pourquoi ?



Prête nom Demba Ndiaye : « Mais où était votre Zorro au moment où dans les années 1986-1991 certains Hommes dénonçaient le racisme, les déportations, l´épuration ethnique et l'esclavage? »



Qui sont ces hommes ? Ne nous donnez pas les noms des fuyards trouillards d’hier qui se prennent aujourd’hui comme des héros s’il vous plait. Il faut être un débile mental pour penser que SY Saidou, BA Seydi et Sarr Amadou sont morts pour la cause des petites énergumènes comme vous. Depuis quand vous parlez de l’esclavage ? Pourquoi vous ne parlez jamais de la féodalité ? Les haratine n’existent pas pour vous  et ne devraient exister, voila tout votre problème à vrai à dire.



Prête nom Demba Ndiaye : « Les Négro-mauritaniens ont ouvert les portes de l'occident à Biram »


Qui sont ces « négro-mauritaniens » qui ont su ouvrir des portes de l’occident à Biram sans jamais les avoir ouvertes pour soi- même ? C’est curieux, on veut le savoir, est ce que vos trouillards immigrés de Samba Thiam, Kaaw Touré, Ibrahima Mifo Sow ou Soh Mohamed  et scie? N’en parlons pas de Demba Ndiaye qui a du mal à retrouver le chemin de la place du Trocadéro.



Prête nom Demba Ndiaye : « Vous me direz comme d'habitude que Biram a fait INAL, Sori Malé, Wothie, oui il a bien fait de parler de pèlerinage, c'était une manière de se racheter et de remuer ses péchés comme le font les fidèles à la Mecque. Oui il a été à INAL, lui, qui était du côté de ceux qui ont fait les massacres d'INAL, alors quoi d'exceptionnel? »



Ah bon je ne savais pas qu’on peut racheter, se repentir de ses péchés meurtriers, se faire pardonner des crimes odieux juste en allant se recueillir sur les tombes de ses victimes ou en passant simplement à la Mecque ? Donc Taya est plus qu’un homme saint alors pour vous ? Putain mais ils sont malades ces gens là, décidément le pouvoir de Taya n’est responsable de rien, seul Biram le hartani serait responsable de tout aux yeux des aigris menteurs, les jaloux continueront à rougir, maigrir mais trop tard pour vous, personne ne pourra s’opposer à l’émancipation et la libération des haratine  entrainant avec eux toutes les victimes malgré les plumasses du FPC.




Prête nom Demba Ndiaye : « Qui a d'ailleurs initié INAL? »


Vous avez la réponse non ? C’est le  prête-nom Demba Ndiaye qui était l’initiateur trouillard d’INAL. D’ailleurs on se demande si  Samba Thiam osera poser pieds à INAL un jour ?



Prête-nom Demba Ndiaye : « Pendant que les hratin boycottaient Biram à la présidentielle de 2014, les négro-africains ont voté massivement pour lui, »



Comment FPC de Samba Thiam pouvaient voter alors qu’ils nous disaient  avoir boycottés l’élection présidentielle? Biram a dit haut et fort qu’il n’a pas besoin des électeurs féodaux, n’est ce pas une façon de dire qu’ils sont insignifiants ? Haha ça vous fait mal mais tant pis pour les féodaux cons prêts à collaborer avec le diable.



Diko hanoune






PS : Les paroles s’envolent mais les écrits restent.....



Demba Ndiaye FPC ko maccudo et fier de l’être à Djeol wallah wona Maccudo ?



Demba Ndiaye serait il l’ingrédient maccudo de Djeol dans le Fouta ? :



 « Ce que tu dis au Futaa" les toorobes, se6es, maccu6es et autres ce sont des ingrédients dans notre Futaa, ne le confonds surtout pas comme esclavagisme". »



Écoutez, j'interpelle notre frère Demba Ndiaye qui se permet de dire maccudo « esclave » fait parti de la vie des foutankobés donc quelque chose de normale. C’est notre droit de savoir s’il est maccudo et fier l'être à Djeol sinon au nom de quoi le bonhomme se permet de dire que cela fait parti du mode de vie dans le fouta à ne pas y toucher? Que ceci serait même sacré lol ! Voila tout, nous avons droit de savoir il est qui, vient d’où au nom de quel principe défend-t-il le maintien des castes etc.... S’il n’est pas maccudo « esclave » espérons le, et ne veut pas l’être alors pourquoi souhaite-t-il que d’autres le restent ? On écoute les explications du frère Demba Ndiaye


PS/ je ne cherche absolument pas à le rabaisser mais il faudra certains mauritaniens assument la gravité de leurs propos. Donc la solution est toute simple, mettons les devant leur responsabilité. Voila pourquoi je pose les questions à l’envers à M.Ndiaye qui semble vouloir tirer la couture de la victimisation mais qui sème le vent, récolte la tempête.





Voila un commentaire d’un Djeolois sur Boolumbal

3. commentaire Posté par Demboyam le 29/10/2014 17:21



« On m’a toujours dit les féodaux dejolois utilisent des maccu6és sauvages comme Demba Ndiaye pour attaquer les autres, cela me parait vrai désormais à la lecture des conneries semblables. N’est ce pas le même Ndiaye maccudo djeolois qui a défendu sur la toile la continuité des castes alors de quoi se plaint-il ? Comment peut-on voter en sachant qu’ils étaient boycottiste ? Mais Demboyam, Biram s’adresse à tes maitres non à toi, tu sais tu n’existes pas pour eux, penses tu qu’on ne sait pas le texte n’a pas été écrit par toi pauvre maccudo et si fier pour sa continuité. Je suis de dejol, je dirai au monde qui tu es, tes parents habitent dans un taudis pendant que tu insultes tout le monde. MOOOOOR-MAAAAA DIASDOO LEENNOL. »