Translate

http://haratine.blogspot.fr/

Loading...

vendredi 17 février 2012

COLLECTIF DES ETUDIANTS MAURITANIENS EN FRANCE.


 

Depuis plus de deux semaine, la famille estudiantine traverse l'un des moments les plus troubles en Mauritanie. Des étudiants de l'université de Nouakchott, depuis le 30 janvier, revendiquent l’augmentation et la généralisation des bourses, ainsi que l’octroi d’un Master2 pour les étudiants de 4é année, ce qui est légitime et normale pour un syndicat universitaire; mais hélàs, l'administration universitaire et le système raciste ne voyant pas d'un bon œil ces requêtes, la police s'est mis à réprimer sévèrement ces braves étudiants, bien que le droit de grève soit garanti par la loi.

La police porte étendard du despotisme, arrête, persécute tous les jours, des étudiants grévistes, plus particulièrement ceux du SNEM (Syndicat National des Etudiants Mauritaniens) en usant de tous les moyens illégaux et non constitutionnels.

Le dernier en date remonte au 14 février où les étudiants, qui manifestaient contre les détentions arbitraires de leurs compatriotes, ont vécu de nouvelles arrestations du régime de ce potentat, ce qui porta leurs nombres à 20 interpellés dont voici une liste non exhaustive :

  1. 1.Boubou Thiam
  2. 2.Boubacar Diallo
  3. 3.Sid’ Ahmed,
  4. 4.Roukhaya,
  5. 5.Ahmed Tijane,
  6. 6.Mine,
  7. 7.Badji Sall,
  8. 8.Khdaijetou Ngaidé,
  9. 9.Kadiata Bocar Ba,
  10. 10. Ami Dieng,
  11. 11. Antiata Diagana,
  12. 12. Farmata Diop,
  13. 13. Tijaniétou Ball dite Mariam Ball.
  14. 14. Bouyaga Sall.
  15. 15. Souleymane Kébé
  16. 16. Alhousseinou Diou
  17. 17. Oumar Kamara
  18. 18. Bocar Diagana Abass
  19. 19. d'autres étudiants ont été arrêtés et on ne connait toujours pas leur lieux de détentions.

Ces arrestations n'ayant aucune base légale, le collectif des étudiants étrangers, solidaire avec les étudiants qui revendiquent leurs droits légitimes :
  • exige la libération immédiate et inconditionnelle de tous les étudiants détenus;
  • condamne la répression des manifestations pacifiques et les arrestations ciblées
  • la démission pure et simple des responsables de l'administration universitaire qui n'ont cessé tout au long des évènements de saper le droit des étudiants;
  • l'arrêt des tortures que subissent certains détenus et la poursuite des policiers commettant des actes d'interrogatoire barbares;
  • la prise en compte de toutes les revendications légitimes des étudiants;
  • l'arrêt des examens jusqu'à la réintégration de tous les étudiants exclus.
                                                                                                          Paris le 17/02/2012
Source:www.flere.fr

1 commentaire:

  1. Regarder les vidéos youtube dans l'ordre présenté. Merci.
    Look at these youtube videos in the order presented. Thank you.

    D'un ami qui tient à vous.
    From a friend who cares about you.

    http://www.youtube.com/watch?v=igoydzFZZX0

    http://www.youtube.com/watch?v=I654Y4KJfFQ


    Présenter le contenu de ces vidéos youtube à votre entourage.
    Present the contents of these youtube videos to you entourage.

    Merci/Thank you.

    RépondreSupprimer