Translate

vendredi 19 août 2011

DÉCLARATION DE PRESSE DU PLEJ


Le Parti pour la Liberté, l`Egalite et la Justice en Mauritanie(PLEJ)  a appris avec stupéfaction la décision du parquet  de Nouakchott qui vient de condamnes a trois ans de prison ferme neuf militants  antiesclavagistes de l’organisation abolitionniste IRA-Mauritanie.
Faussement accusée de rébellion, regroupement interdit portant atteinte à l'ordre public et d'agression sur un officier de police en exercice, le PLEJ considère que ces arrestations en cascade des personnes qui ont pour  mission de dénoncé des cas d'esclavages  et  défendre les justiciables décrédibilisent davantage la cour correctionnelle de Nouakchott  dont l’indépendance reste, malheureusement, un vœu pieux.
Au regard de la loi et pour le PLEJ, les militants de l'organisation anti-esclavagiste IRA t méritent une attention particulière pour rassurer le justiciable Lambda, a priori fragile et sans défense et non un verdict politique, orchestré avec la complicité de l`état Mauritanienne  pour  isoler  ces militants qui dérangent en dénoncent la pratique de l`esclavagisme dans notre pays.
Le PLEJ en qualité de partis de loi et de défenseurs attitrés des droits de l’Homme exigent la libération immédiate et sans condition des militants de l´IRA et son soutien à combattre l’esclavagisme.
Pour limiter les dégâts et redorer l’image déjà trop ternie de la justice Mauritanienne ; le PLEJ demande l’élaboration d’une loi qui protège les défenseurs des droits de l’homme et l`application de la loi incriminant l’esclavage approuvée en 2007.
SY ABDOULAYE
PLEJ-USA
BATON ROUGE, LA
www.plej-infos.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire