Translate

lundi 22 août 2011

COMMUNIQUE DE L'OCVIDH


Association










COMMUNIQUE DE L'OCVIDH SUITE A LA LIBERATION DES MEMBRES DE L'IRA-MAURITANIE
Quand on arrête arbitrairement un individu en l'emprisonnant, la solution des mécanismes de sa libération appartient à celui qui détient les clés de ce mensonge!

L'Organisation Contre les VIolations des Droits Humains en Mauritanie vient d'apprendre avec satisfaction la libération des membres de l'Initiative pour la Résurgence du Mouvement Abolitionniste en Mauritanie.

Après le cirque habituel des pouvoirs politiques de Nouakchott et les tentatives de diaboliser ces dignes fils de la Mauritanie qui n'ont eu pour seul tort que d'avoir dénoncé la pratique esclavagiste sur une mineure, la justice sous les ordres du Général putshiste a fini par faire une  marche  arrière obligée.

C'est une Victoire de plus pour l'IRA- MAURITANIE et de son Président, M. BIRAM DAH OULD ABEID.C'est le triomphe de la vérité sur le mensonge en un mot.

L'Oganisation Contre les VIolations des Droits Humains en Mauritanie se réjouit de ces libérations tout en exigeant la libération sans délai de M.  Boulkheir Ould Cheikh condamné à trois mois de prison ferme.



Il est temps pour les autorités de Nouakchott de comprendre que le monde a évolué et que les peuples se sont réveillés.
Les exemples de la déconstruction du mensonge et de la dictature ne manquent pas pour donner l'occasion d'ouvrir les yeux et d'être guidé par la raison car la situation que traversent aujourd'hui Mouamar Khadafi et son pouvoir en est la parfaite illustration.

Pour le Bureau exécutif
Diagana Cheikh, Porte Parole
www.ocvidh.org

Aucun commentaire:

Publier un commentaire