Translate

jeudi 11 août 2011

Communiqué Touche pas à ma nationalité dénonce l’arbitraire du régime


Le mardi 9 Aout des militants de l'organisation anti-esclavagiste IRA ont été inculpés pour appartenance à une organisation non reconnue et pour violence à l'encontre des forces de sécurité. La semaine passée ces mêmes militants ont été sauvagement agressés par la police alors qu'ils tenaient un sit in devant la brigade des mineurs pour protester contre la libération illégale d'une présumée esclavagiste.
   Devant une telle violation des droits de l'homme, le collectif TOUCHE PAS A MA NATIONALITE affiche son indignation face à de telles pratiques en Mauritanie au XXI siècle.
  Au moment où les negro-Mauritaniens sont menacés de perdre leur nationalité, le régime de Mouhamed ould abdel aziz continue de nier et de banaliser ce qui est pourtant une réalité en Mauritanie: l'esclavage.
TOUCHE PAS A MA NATIONALITE condamne ces violations systématiques des droits de l'homme à l'endroit des noirs(peulh,soninke,haratine,wolof et bambaras) et réaffirme son soutien aux détenus victimes de l'arbitraire du régime de ould abdel aziz.
  TOUCHE PAS A MA NATIONATITE réaffirme sa volonté et sa détermination à combattre toute forme d'injustice en Mauritanie.


                                                                           La coordination 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire