Translate

mardi 17 avril 2012

Cahier de retour de mon pays (partie I)

Ousmane Sy

« Avis aux donateurs: Vérifiez si vos dons arrivent aux destinataires »
Ce n’est un secret qu’il y’ a risque de famine en Mauritanie. Il se peut même qu’elle commence à sévir dans certains foyers du pays. C’est dans ce contexte de crise que les organisations internationales et autres donateurs se sont mobilisés pour venir en aide aux population nécessiteuses.La question légitime aujourd’hui est: Où atterrissent ces dons ? Est ce qu’ils arrivent aux destinataires, les pauvres éparpillés dans le pays ? Seront-ils équitablement redistribués selon les besoins des uns et des autres ? Voila une série de questions qui vient à point nommer car l’expérience d’Emel 2012 continue à faire couler beaucoup d’encres et de salives. Et c’est devenue une routine chez nous, les aides destinés aux populations défavorisés se retrouvent sur les marchés et dans les grandes surfaces.
Je suis un témoin oculaire d’un cas de détournement de l’aide humanitaire à grande échelle par des supposés représentants de leur communauté dans le département de R’kiz. Ces derniers n’hésitent pas à confisquer toute l’aide alimentaire et à les revendre sur le marché local au vu et au su de tout le monde. Et le principaux bénéficiaires de ces détournement sont les commerçants et riches éleveurs.
Des aliments destinés à la consommation des populations affamées se retrouvent chez des éleveurs mal intentionnés pour nourrir leurs bétails. Il m’a aussi été rapporté que des éleveurs ont parqué des centaines de troupeaux de vaches non loin de la ville de R’Kiz pour les nourrir que du blé envoyé au populations de la vallée.
Le blé qu’on aime tant donner aux affamés mauritaniens. Je me demande pourquoi toujours le blé alors que le blé n’est pas l’aliment de base des mauritaniens.
La stratégie de ces prédateurs voraces est de distribuer des une petites parties aux populations , revendre le reste aux éleveurs pour payer du riz ou du mil pour la consommation dans d’autres régions du pays ou des pays de la sous région.
Ousmane Sy
Dakar, Sénégal
http://www.pleinrim.info/libre-expression/developpement-libre-expression/cahier-de-retour-de-mon-pays-partie.html#more-3238

Aucun commentaire:

Publier un commentaire