Translate

jeudi 25 avril 2013

Résumé d’une vidéo Coup de gueule des Dockers grévistes





Allooo, Allooooo, ça chauffe à Nouakchott Dey, les nègres de service auront affaire avec le peuple inchallah et l’histoire est au point de les tirer par la queue. Allahou Akbar : Résumé d’une vidéo Coup de gueule des Dockers grévistes.  Nous les Dockers grévistes du port autonome de Nouakchott, nous avons pris seuls la décision de réclamer nos droits parce qu’on en a marre d’être bouffé, piétiné par des escrocs de tous genres. Nous dénonçons  le silence des  « ABID-ESCLAVES », vendeurs de « ABID-ESCLAVES » au système autoritaire oppresseur  qui ont vendu nos âmes au diable : Messaoud Ould Boulkheir, Boidiel Ould Houmoïde, Samory Ould Beye, Bilal Ould Werzag, Mohamed Oumar, Mohamed Ould Boïlil ministre de l’intérieur qui n’a pas hésité à envoyer  les forces de l’ordre pour nous tabasser parce qu’on réclame nos droits pacifiquement, nous sommes contre vous à jamais. Sans nos voix, vous n’êtes rien et ne seriez-vous  là où vous êtes pour nous cracher dessus. Nous remercions Biram Ould Dah Ould Abeid qui nous a défendu dès les premières heures dans cette épreuve difficile, c’est un militant des droits humains convaincu, il défend les victimes d’injustice dans toutes les communautés qui composent les pays : « Beidhane, Haratine, Haalpoular, Soninké, Wolof, Bamabara… » donc nous n’avons  pas à nous expliquer sur le caractère de son soutien.  Désormais nous sommes contre ces « esclaves -ABID » qui applaudissent pour que les autorités nous battent. Nous serons là à pointe pour que justice soit rendue aux travailleurs et nous n’acceptons plus d’être instrumentalisé par les « ABID-ESCLAVES » politiques.

PS/ Nous avons appris avec consternation que le bureau tant controversé qui gère les dockers est dirigé par le commandant Mohamed Ould Cheikhna, un ex-putschiste des cavaliers du changement. Il a soutenu Aziz pendant son putsch, pour le récompenser Aziz le nommera par discret présidentiel responsable du Bureau « BEMOB ». Il a coupé court, dans chaque 1000 ouguiyas que gagne les dockers, il a 250 ouguiyas dans sa poche donc les dockers exigent le renvoi de Mohamed Ould Cheikhna de la direction du Bureau de l'emploi (BEMOB)

Je vous remercie

Diko hanoune

Aucun commentaire:

Publier un commentaire