Translate

dimanche 30 septembre 2012

« C´est pour dire malgré son engagement Sarr reste un homme difficile, complexé et complexe pour ses proches »



En dehors de son anti-flamisme primaire Mr Sarr est en situation de conflit permanent avec tous les autres leaders politiques Négro-africains. Il ne parlait plus avec feu Mourtoudo Diop jusqu´au décès de ce dernier et pourtant ce dernier a abandonné tout et rentré dare dare de son exil contre vents et marées pour le soutenir mais l´enfant de Bokki n´a pas été reconnaissant et Gawlo Miskineebe a découvert la nature de l´homme et tiré une croix sur l´enfant prodige de Bokki saarankoobe.

Ses relations avec le doyen Ba Mamadou Alassane du PLEJ sont connus, le vieux Fadel Ball l´un des rares vieux Négro-africains à s´engager toujours pour la cause depuis les évènements de 1979 jusqu´à maintenant, Alassane Borti Diallo qui a financé une partie de sa campagne en 2007 et mis à sa disposition voitures et essences, Gagny Diawara l´ex-président du comité de crise et dirigeant de l´AC, ses ex-camarades Ba Alassane Hamady-Balas, Amadou Moctar Sow son ex-compagnon de Oualata, Ba Mamadou Kalidou son ancien porte-parole, Wane Abdoul Birane son propre beau-frère pour ne citer que ces derniers.

C´est pour dire malgré son engagement Sarr reste un homme difficile, complexé et complexe pour ses proches. Il aurait même dit "ko lenyol ngol soklimo wonaa kanko sokli lenyol ngol" (c´est la communauté négro-mauritanienne qui a besoin de lui et non le contraire). Quelle modestie pour quelqu´un qui aspire à diriger une nation. Ses coups de colére lors de sa conférence publique de Memphis sont gravés toujours chez beaucoup de foutankoobe des USA. L´homme n´accepte pas la contradiction et aurait lancé à l´assistance : "kala mo yidaakam ko haaju mum"(tout celui qui ne m´aime pas c´est son problème). Hadee wada tall

Par jamjam

Aucun commentaire:

Publier un commentaire