Translate

samedi 10 décembre 2011

Allocution de Biram Ould Dah Ould Abeid à Weimar


 Chers amis de la liberté, bonjour !

Ainsi, donc, nous voici, mes camarades et moi, distingués par la bonne ville de Weimar, vieille capitale du Duché de Saxe, patrie de Bach, Goethe et Schiller, de Liszt et de Nietzsche, berceau des architectes du Bauhaus, lieu de naissance de la première république en Germanie, aujourd’hui capitale culturelle de l’Europe selon l’Unesco ! L’honneur valait bien le voyage, de mon désert de Mauritanie, jusqu’aux confins de la Thueringen !
D’emblée je remercie, la ville, de nous accorder son prestigieux prix ; la gratitude, au nom de mes compagnons de lutte, va à chacun des électeurs membres du jury qui ont surmonté le fracas de l’actualité mondiale, pour porter leur voix sur notre Mauritanie lointaine.
A tous, je dois, par politesse, une brève présentation de l’entreprise qui nous vaut, aujourd’hui, de recevoir les marques de votre soutien, au nom d’une idée commune de l’humanité, par-delà la différence confessionnelle, l’obstacle de la langue et les défis de l’éloignement.
Comme lors de votre révolution de 1918, l’engagement de l’Initiative pour la Résurgence du mouvement Abolitionniste (Ira) témoigne de la même détermination à se dresser, debout, devant l’arbitraire ; dans les deux cas, sont comparables, également, les forces auxquelles l’impératif de la dignité nous confronte ; partout et quoi qu’en disent les tenants du relativisme culturel, notre espèce, réécrit, partout, un livre identique, sans cesse répété. C’est cette faculté à retenir la leçon et prévenir la barbarie que nous appelons universalisme. L’IRA Mauritanie nourrit son effort à cette sève.
Chers amis de la liberté, je souhaiterai vous exposer le paradoxe de notre effort : nous n’avons pas choisi la lutte ; elle s’est imposée à nous ; le fardeau coercitif du système nous a contraint à agir pour rester libres ou le redevenir, comme au jour de la naissance, quand nos mères nous enfantaient ; nous venions au monde sans chaines ni injonctions. Hélas, nous en trouvions, chacun à sa taille, dès le premier éveil à la vie. Nous grandissons esclaves et, même libérés de fait, nous devons  vivre avec l’infamie perpétuelle de notre condition.

Le système de domination contre quoi nous nous sommes élevés en Mauritanie, nous a contraints à la réfuter. Pour se perpétuer en marge du mouvement d’émancipation à l’œuvre dans les sociétés contemporaines, l’ordre hégémonique mauritanien a dû produire, au-delà du supportable, l’extrême misère, la frustration et l’excès de dissuasion parmi les descendants d’esclaves. C’est de ce cumul que procède notre prise de conscience face au bloc historique où se négocie - au sein de l’ethnie arabo-berbère - le partage des privilèges entre les féodalités terriennes, le capital privé national et les réseaux d’entente tribale dans la haute administration. Les forces armées et de sécurité consacrent, grâce à leur arbitrage violent, la pérennité du modèle, au service de la minorité démographique. Les coups d’états militaires sont les seuls modes de régulation dans ce processus prédateur qui cultive un semblant de pluralisme politique et mêmes des nuances d’idéaux différenciés. En réalité, tous les segments de cette diversité participent au leurre : les partis reconnus contribuent à maintenir, dans les normes admises, le champ de l’alternative.

IRA Mauritanie et quelques autres associations ont doublement ouvert la brèche dans la cohérence épistémologique du dispositif :

1.           En introduisant la non-violence au centre des modes d’expression militants, nous opérons une rupture dans la principale règle du jeu, c’est-à-dire la force brute, pour en démystifier la menace.

2.           En osant énoncer des analyses et des propositions hors du périmètre de la parole permise, nous avons libéré l’imagination, par un supplément d’audace, donc hors de toute instance de contrôle idéologique.

Chers amis, notre mobilisation, quasi quotidienne, pour libérer les victimes de l’esclavage par ascendance, prolonge, sur le terrain et à vif, un déploiement global, sur l’ensemble de la sphère citoyenne. Nous refusons la banalité de la corruption, la préséance tribale, la gabegie et l’impunité du racisme, les violences sexuelles sur les mineures esclaves, nous n’admettons pas le travail forcé des enfants, l’exploitation de la force de l’individu sans salaire ni soins.

Le large spectre de la domination nous oblige à une vigilance plurielle, sur tous les fronts où s’exerce l’autorité de l’Etat. Nos juges corrompus, nos militaires tortionnaires et assassins de noirs, notre chef d’Etat putschiste, nos hommes de religion complices historiques et actuels de l’esclavage, voilà les facettes de cette face de Janus, à têtes d’hydre, que nous devons combattre, traquer, harceler jusqu’à son effondrement. Vous, braves gens de Weimar et de toute l’Allemagne, savez, combien la triomphe de la liberté présuppose la défaite de l’oppresseur, une défaite sans appel, définitive dont nul ne se relève.

Chers amis, IRA Mauritanie et bien d’autres organisations alliées subissent encore la censure, le refus d’autorisation administrative et payent, à presque chaque manifestation, le lot habituel de l’emprisonnement, de la torture et des procès iniques. En 2010 et 2011, des dizaines de nos militants ont séjourné dans les geôles insalubres ; ils sont devenus les locataires saisonniers de commissariats de police où l’insulte raciste relève du minimum à endurer. Certains d’entre nous se retrouvent sous le régime de l’internement psychiatrique ; la menace de mort pèse sur quelques autres, de la part d’une police politique, sous la direction d’un général, présumé auteur d’homicides à caractère raciste, co-auteur du coup d’Etat du 6 août 2008, contre un président élu. Oui, chers amis, la Mauritanie reste désespérément en marge de la dynamique des révoltes et des réformes en vigueur dans le monde arabe !!! Pourtant, notre pays a signé et ratifié bien des instruments du droit international mais s’abstient de les inscrire dans ses lois, encore moins de les appliquer.

En Mauritanie, la liberté de conscience est suspendue à la peine de mort, quant à toute démarcation publique de la version locale et officielle du rite malékite, elle synonyme d’apostasie impardonnable ; cette charia officielle, reconnait et consacre l’esclavage, les inégalités et la violence. Cette loi consacre la minorité juridique de la femme dans bien des domaines, en particulier le statut personnel ; la profession de magistrat est fermée au genre féminin en vertu d’une mentalité rétrograde selon laquelle la femme mentirait davantage que l’homme. Les amputations et autres sévices corporels sont inscrits dans le code pénal.

Et si je vous apprenais, braves gens de Weimar, que l’Union Européenne continue la coopération avec l’Etat mauritanien !

Alors, pour que le sens de ce prix ne s’éteigne au lendemain de la cérémonie, je vous invite, tous ici, à rejoindre notre campagne civique, pour que les partenaires extérieurs de mon pays conditionnent leurs concours financiers, à la stricte observance, par la Mauritanie, des principaux référents en matière de protection de la personne. Nous citons, en premier, le Traité de Rome portant création de la Cour pénale internationale (Cpi) et le concours total aux statuts de celle-ci ; en second lieu, nous exigeons une adhésion pleine et sans réserve au pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) de 1966 ainsi qu’à ses protocoles facultatifs.
Chers amis, nous voulons inscrire notre pays dans la modernité et l’éthique, à l’abri de l’intolérance. Aidez-nous et vous garantirez, ainsi, à des générations d’Européens, un avenir de paix ; vous, grand peuple d’Allemagne, savez à quel point la justice, seule, garantit la stabilité. Soyez solidaires des démocrates sous les tropiques, un grand moment de vos lendemains d’homme libres s’y joue !
Vive l’Homme debout ! Je vous remercie !

  






 


كلمة رئيس المبادرة الانعتاقية، بيرام ولد الداه ولد اعبيد، بمناسبة حفل تسليم جائزة ويمار Weimar لحقوق الإنسان


أصدقاء الحرية الأعزاء، السلام عليكم..
ها نحن، أصدقائي وأنا، نـُمنح الامتياز من لدن مدينة ويمار Weimar ، العاصمة القديمة لـدوشي دو ساكس Duché de Saxe ، أرض باش Bach ، غوته Goethe وشيلر Schiller ، أرض ليتز Liszt وانيتز Nietzsche ، مهد معماريي باهوس Bauhaus ، محل ميلاد أول جمهورية في جرمانيا. مدينة ويمار التي تــُـعَــدّ اليوم عاصمة ثقافية لأوربا حسب تصانيف اليونيسكو. إن مثل هذا الشرف يستحق السفر من صحارينا بموريتانيا إلى تخوم تورينجيا Thueringen .

بادئ ذي بدء، أشكر المدينة لمنحنا جائزتها المرموقة. والعرفانُ موصول - باسم رفاقي في الكفاح- إلى كل الناخبين الأعضاء في هيئة الحكـّـام الذين تمكنوا من تجاوز ضجيج الأحداث العالمية ليوصلوا أصواتهم إلى بلدنا النائي: موريتانيا.

إلى كل هؤلاء، لا يسعني، تأدبا، إلا أن أقدم نبذة خاطفة عن الهيئة التي جعلتنا اليوم جديرين بالحصول على دعمكم، باسم الإنسانية كفكرة عامة، بعيدا عن الفروق المذهبية والمعوقات اللغوية وتحديات المسافة.




شأنها في ذلك شأن ثورتكم سنة 1918، فإن مبادرة انبعاث الحركة الإنعتاقية، تحيل إلى نفس الإصرار على الوقوف شامخة أمام الجبروت. وفي الحالتين فإن وجه الشبه قائم بين القوى التي   نواجه من خلالها حتمية الكرامة. ففي كل مكان، ومهما قال المتشبثون بالنسبية الثقافية، فإن النوع الذي يجمعنا وإياكم يعيد تسطير كتاب متشابه يتكرر بلا توقف. إن هذه الإمكانية المتمثلة في حفظ الدرس والتحذير من الهمجية هي ما ندعوه "الاممية". وإن مبادرة انبعاث الحركة الانعتاقية لتغذي مجهوداتها بهذه العصارة.

أيها الإخوة، أصدقاء الحرية، يسعدني أن أقدم لكم مفارقة مجهودنا. إننا لم نختر الكفاح. لكنه فـُرض علينا. إن العِـبْء التعسفي للنظام أرغمنا على العمل كي نبقى أحرارا، أو أن نصبح أحرارا كما في يوم ولدتنا أمهاتنا. فعندما وصلنا إلى العالم، لم نكن مغلولين بسلاسل ولا مزجورين بأوامر. لكننا، للأسف، وجدنا أنفسنا كذلك، كل على مقداره، منذ أن صَـحَـوْنا أول مرة. وهكذا نكبر ونحن عبيد. وحتى لو تحررنا واقعيا، فيجب أن نعيش مع ظروفنا المـُـشينة أبديا.
لقد أرغمنا نظام الهيمنة، الذي انتفضنا ضده في موريتانيا، على التملص منه.

ومن أجل استدامتها خارج حركة التطور السارية في المجتمعات العصرية، كان على التراتبية الفوقية الموريتانية أن تنتج، بما يفوق المستطاع، أقصى درجات الجوع والإحباط وتثبيط الهمم بين المنحدرين من مجتمع العبيد.



ومن هذا التراكم تولــّـد إدراكنا في مواجهة الكتلة التاريخية التي يناقِـش في إطارها العرق العربي-البربري تقاسم الامتيازات بين الإقطاعيات العقارية ورأس المال الوطني الخاص وشبكة التفاهمات القبلية في هرم الإدارة. وإن القوات المسلحة وقوات الأمن، من خلال تحكيمها العنيف، تعمل على تكريس ديمومة هذا النمط لصالح الأقلية الديمغرافية.  وتـُـعتبر الانقلابات العسكرية النهجَ الوحيد المنظم لهذا المسلسل المفترس الذي يحصد شبه تعددية سياسية وحتى ظلال مـُـثــُـل متمايزة. والحقيقة أن كل أركان هذا التنوع تشارك في المصيدة: الأحزاب المعترف بها تشارك في المحافظة على حقل البدائل في حدود المعايير المقبولة هناك. وفي هذا النسق الابستيمولوجي فتحت المبادرة الانعتاقية وبعض الروابط ثغرتين مزدوجتين:
1-            بإدخال اللاعنف في صميم أساليب التعبير النضالي، خالقين بذلك قطيعة في أهم قواعد اللعبة، أي القوة الغاشمة من أجل إزالة مكنون غموض تهديدها.
2-            بالتمكن من التعبير عن تحاليل ومقترحات خارج مستطيل الكلام المباح، فحررنا المخيال بشجاعة مضافة، خارجة عن كل سُـلــَـط المراقبة الأيديولوجية.

أيها الأصدقاء الأكارم، إن تعبئتنا، اليومية، لتحرير ضحايا الرق المتوارث تتطلب عملا شاملا يحيط بكل الزوايا ذات الصلة بالمواطنة. إننا نرفض الرشوة، وحق الأسبقية من منظور قبلي، والفساد، واللاعقاب بخصوص العنصرية والعنف الجنسي الممارس على القاصرات المسترقات.



وإننا لا نقبل عمل الأطفال المفروض بالقوة واستغلال طاقة الشخص دون راتب ودون علاج.

إن شبح الهيمنة يرغمنا على الحذر المضاعف على كل الجبهات التي تمارس عليها سلطات الدولة.
قضاتنا المرتشون، عساكرنا الجلادون: قتلة الزنوج، رئيس دولتنا الانقلابي، رجال ديننا المتمالئون تاريخيا وحاليا في معضل العبودية: تلك هي أوجه الآلهة يانوس برؤوسه المتعددة التي يجب علينا مكافحتها وملاحقتها وإزعاجها حتى تنهار.

أنتم تعرفون، يا شجعان ويمار Weimar وكل ألمانيا، كم أن شرط انتصار الحرية يكمن في انهزام الظالم انهزاما نهائيا، لا هوادة فيه.

أصدقاءنا الأعزاء، إن المبادرة الانعتاقية، وهيئات حليفة أخرى، ما تزال تتعرض للمصادرة والمنع من الترخيص الإداري؛ وبالتالي ما تزال تتجرع، في كل تظاهرة تقريبا، حصتها المعتادة من السجن والتعذيب والمحاكمات الجائرة.
ففي السنة 2010-2011 أقام عشرات من مناضلينا في الزنزانات غير الصحية. لقد أًصبحوا المستأجرين الموسميين لمفوضيات الشرطة حيث يكون الشتم العنصري أقل ما يجب تحمله. وقد وجد بعضنا نفسه في حالة تمريض نفساني قسري، ويلقي التهديد بالموت بثقله على آخرين، وذلك من قبل شرطة سياسية توجد تحت إمرة جنرال يفترض أنه ارتكب جرائم قتل ذات طابع عنصري، وشارك مع آخرين في انقلاب 6 أغشت 2008 ضد رئيس منتخب.

صحيح، أصدقاءنا الأعزاء، أن موريتانيا، وهي محبطة، بقيت على هامش حراك الثورات والإصلاحات القائمة في العالم العربي!! بيد أن بلادنا وقعت وصادقت علي آليات من مقتضيات القانون الدولي، لكنها تمتنع عن إدخالها ضمن قوانينها، أحرى أن تطبقها.

إن حرية الضمير مرهونة في موريتانيا بالحكم بالإعدام، والحياد عن النسخة المحلية من المذهب المالكي المعتمدة رسميا والمشرعة للعبودية والعنف و عدم المساوات يعتبريعتبرردة لا تغتفر. والقانون يكرس عدم الأهلية القانونية للمرأة في عدة مجالات خاصة مدونة الأحوال الشخصية. وإن باب ممارسة القضاء لمسدود أمام النوع النسوي تحت طائلة عقلية متخلفة تعتبر المرأة أكذب من الرجل.

وكم ستحارون إذا ما أخبرتكم، يا شجعان ويمار، أن الاتحاد الأوروبي مازال يتعامل مع الدولة الموريتانية!!

إذن، كي لا ينطفئ معنى هذه الجائزة بُـعَـيْـد حفل تسليمها، أدعوكم، كلكم، إلى الإلتحاق بحملتنا المدنية، عسى الشركاء الأجانب لبلادنا يشترطون تمويلاتهم بتقـيـّـد موريتانيا بالمبادئ التي تشكل مرجعية في مجال حماية الأشخاص.


ونذكر هنا، في المقام الأول، معاهدة روما القاضية بإنشاء المحكمة الجنائية الدولية، والتماشي التام مع نظمها. ونطالب، في المقام الثاني، بالانضمام التام، ودونما تحفظ، إلى المعاهدة الدولية الخاصة بالحقوق المدنية والسياسية لسنة 1966 وإلى ابروتوكولاتها الاختيارية.

أصدقاءنا الأكارم، إننا نريد أن نضع بلادنا على درب الحداثة والأخلاقيات المعمول بها، في منأى عن التعصب.

ساعدونا، وستضمنون لأجيال قادمة مستقبلا يزهر بالسلام. إنكم، يا شعب ألمانيا العظيم، تعلمون إلى أي حد تكون العدالة وحدها الضامن الحقيقي للإستقرار.
كونوا متضامنين مع ديمقراطيين يعيشون ظروفا غير مريحة؛ فإن على المحك غــَــدَكم كرجال أحرار.
فليحيا الإنسان الشامخ!.. وأشكركم..

مدينة ويمار، ألمانيا: 10 دجمبر2011 

30 commentaires:

  1. Belle plume d'un fidèle militant abolitionniste qui, malgré toutes les injustices subis continue de poursuivre un combat noble et digne. Bravo cher compatriote.
    La lutte continue....

    RépondreSupprimer
  2. Biram et Henoun sont des esclaves de ould yessa, il ne font que lire ses écrits de haine contre la mauritanie qui rejet les PD comme yessa

    RépondreSupprimer
  3. Le pd c'est toi. L'esclave,c'est. Toi,toi le roi des connards cons. Racistes vous faites mal a la rim. Pauvre rim,tu accouches des indignes salauds.

    RépondreSupprimer
  4. Die Deutschen haben sich wieder geirrt. Dieser Mann ist Mitarbeiter der mauretanischen Nachrichtendienste die zusammen Mit den Militärs die Freiheit und die Demkratie in Mauretanien bekämpfen. Diese Militärs brauchen immer eine Erscheinung wie Biram um die Haratin-extremisten zu kanalisieren. Es war Mal Messaoud, es ist jetzt Biram. Die Lösung für die Bekämpfung von Sklaverei und Sklavereifolgen ist mehr Demokratie, mehr Freiheit und das Ende von Militäreinmischung in der Politik. Diese Einmischung wurde leider von Deutschland in 2008 gefördert.

    RépondreSupprimer
  5. Tu perds ton temps espèce de voyou...

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, je salue tout militant des droits de l'homme mais j'avoue que je je n'ai pas compris le paragraphe de l'allocution à weimar en Allemagne (Europe occidentale):
    "En Mauritanie, la liberté de conscience est suspendue à la peine de mort, quant à toute démarcation publique de la version locale et officielle du rite malékite, elle synonyme d’apostasie impardonnable ; cette charia officielle, reconnait et consacre l’esclavage, les inégalités et la violence."
    Est-ce-que c'est le bon emplacement pour parler du rite malékite devant un auditoire quasiment catholique ou athé.
    Je crois que çà devait être à Elzhar en égypte par exemple. L'argent a bien une odeur.
    Merci

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, je salue tout militant des droits de l'homme mais j'avoue que je je n'ai pas compris le paragraphe de l'allocution à weimar en Allemagne (Europe occidentale):
    "En Mauritanie, la liberté de conscience est suspendue à la peine de mort, quant à toute démarcation publique de la version locale et officielle du rite malékite, elle synonyme d’apostasie impardonnable ; cette charia officielle, reconnait et consacre l’esclavage, les inégalités et la violence."
    Est-ce-que c'est le bon emplacement pour parler du rite malékite devant un auditoire quasiment catholique ou athé.
    Je crois que çà devait être à Elzhar en égypte par exemple. L'argent a bien une odeur.
    Merci

    RépondreSupprimer
  8. Ce qui est dit devant les cathos,les athées et répété devant les imams "oulémas -supposons les érudits des érections sexologiques" malikites qui n'ont pas bronché sauf condamner les nobles démarches des militants abolitionnistes.Vous souhaitez entendre, ne bouchez pas vos oreilles.Au moins les athées et cathos condamnent, qu'en dit le malikite que vous êtes? Sortez plutôt des versets malikites qui condamnent l'esclavage, prenez les armes et allez vous battre contre vos oulémas malikites de mes couilles.L'argent a bien sûr de l'odeur , ce qui a permis les crétins malikites oulémas maures de devenir les esclaves des saoudiens et les pays du golf.Un peu de respect..

    RépondreSupprimer
  9. Biram a acheté beaucoup de bijoux pour sa femme et le reste de ses cousines sont resté dans la misère

    RépondreSupprimer
  10. JE PENSE QUE TOUS LES MAURITANIENS DOIVENT REFLECHIR SUR LE COMPORTEMENT DE CE NEGRE DE BIRAM ,QUI S'ATTAQUE A NOTRE GUIDE RELIGIEUX : MALIK - JE PENSE QU'IL EST ACCEPTE EN EUROPE ET DECORE NON PAS POUR SA LUTTE ANTESCLAVAGISTE INEXISTANTE SUR LE TERRAIN MAIS SURTOUT POUR SON COMPORTEMENT RELIGIEUX ET SON REFUS DE LA CHARIAA.
    LES INTELECTUELS DE TOUT BORD UNISSEZ VOUS

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour,
    Si j'ai bien compris " ce qui a permis les crétins malikites oulémas maures de devenir les esclaves des saoudiens et les pays du golf.Un peu de respect.."
    Je suppose que c'est un musulman mauritanien qui parle donc on ne doit pas insulter les oulémas.
    Si vous êtes vraiment à leur stade de savoir réligieux et je pense que ce n'est pas le cas il faut tout simplement demander pardon au Dieu et commencer une autre vie saine comme n'importe quel musulman dans le monde.
    Il faut s'attaquer à l'injustice au racisme de tout bord.
    Je crois que c'est plus noble au sens propre du terme.
    Beaucoup de respect pour tout être humain
    Merci

    RépondreSupprimer
  12. عجيب برام اعيال ماه شينا

    RépondreSupprimer
  13. Oui je suis musulman, plus qu'un mauritanien et alors?j’aime pas les mensonges, vous montrez du doigt les voisins, l’Europe,états unis, Israël etc..alors vous faites pire chez nous.Vous avez tué en plein ramadan des musulmans comme vous, sous prétexte qu'ils sont noirs.C'est ça l'islam malikite pour vous bande de voyous? Vous maintenez les haratin sous l'esclavage alors l'islam interdit le l’esclavage sur un autre musulman,ça ne choque pas Monsieur le couillon.Il est où votre imam malikite Khouroujou à la con pour condamner?Les maures blancs sont naturellement des voyous,voleurs,tricheurs et j'en passe.Vous n'êtes rien du tout.Allez faire la morale aux vagabonds d'imams mécréants.On n'a plus le temps de discuter de vos conneries.Vous faites pire que les juifs en Palestine.

    RépondreSupprimer
  14. إل عيدتو كل عيد@
    ‏ واحركتو كل انحاسه@

    أتم بعد ألا اعبيد@
    واتواسو أل مايتواس

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour,
    Je ne sais pas exactement qu'est-ce que vous voulez dire par"
    Oui je suis musulman, plus qu'un mauritanien et alors?j’aime pas les mensonges, vous montrez du doigt les voisins, l’Europe,états unis, Israël etc..alors vous faites pire chez nous."
    En Mauritanie, il y a plusieurs ethnies qui vivaient depuis plusieurs siècles, ils sont musulmanns malikites, vous dites que vous faites partie de cet espace géographique, vous n'êtes pas descendu du ciel, il ne faut pas oublier que vous n'aimiez pas les mesonges. Donc, méfiez-vous, il ne faut pas indexer les gens alors que vous n'êtes pas un ange. Je vous demande pour la nième fois surtout que vous êtes musulmans de ne plus insulter les imams musulmans.
    Tu peux vivre autrement, il y a d'autres sources de vie noble. Pour ce qui est de la xénophobie contre tes frères, tu finiras par comprendre que tu n'est pas venu du ciel. Que l'islam ne reconnait aucune différence entre deux homme sauf par leur piété.
    Enfin, je vous conseille de prendre 10min de reflexion et se demande:Qui est l'imam Malik IBN ENESS? Je vous demande d'être franc et de faire des recherches sur la biographie de cet homme et après tu commentes.
    Avec beaucoup de respect pour tout être humain

    RépondreSupprimer
  16. Les imams mauritaniens sont des trous de culs.Qu'est qu'ils ont plus que nous? On a rien à foutre d'eux.S'ils reflètent l'image votre imam malik ibn eness, c'est cuit pour vous.Les imams sont des menteurs, manipulateurs du culte de l'incroyance alors arrêtez de nous prendre comme des imbéciles.Moi je crois à Dieu et son prophète , je ne crois pas à un imam d'autant plus s'il est corrompus.Vous revenez exactement à ce que je disais, les maures ne croient pas à l'islam, vous croyez à des sectes d'imams.Un imam n'est rien du tout, le prophète était illettré mais digne et honnête.Il mena sa mission jusqu'au bout et ses premiers ennemis sont les arabes.Se ne sont pas les juifs,noirs,blancs occidentaux qui le pourchassaient à Mecque, mais des trous de balles arabes.Vous faites chier, vous ne connaissez pas la religion plus que quiconque.La place des imams maures,elle se trouve dans l'enfer.S'ils accèdent au paradis, je n'ai pas besoin de faire la prière j'y serai au paradis.Imam maure égale une bande d'enculés crétins mécréants.

    RépondreSupprimer
  17. Les imams mauritaniens sont des trous de culs. Qu'est ce qu'ils ont plus que nous? On a rien à foutre d'eux. S'ils reflètent l'image de votre imam Malik ibn eness, c'est cuit pour vous. Les imams sont des menteurs, manipulateurs du culte de l'incroyance alors arrêtez de nous prendre comme des imbéciles. Moi je crois à Dieu et à son prophète, je ne crois pas à un imam d'autant plus s’ils sont corrompus. Vous revenez exactement de confirmer ce que je disais, les maures ne croient pas à l'islam ni à Dieu, vous croyez à des sectes d'imams. Un imam n'est rien du tout, le prophète était illettré mais digne et honnête. Il mena sa mission jusqu'au bout et ses premiers ennemis étaient les arabes. Se ne sont pas les juifs, noirs, blancs occidentaux qui le pourchassaient à Mecque, mais des trous de balles d’arabes. Vous faites chier, vous ne connaissez pas la religion plus que quiconque. La place des imams maures, elle se trouve dans l'enfer eternel. S’ils accèdent au paradis, je n'ai pas besoin de faire la prière, j’accéderai et y serai au paradis sans faute. Imam maure égale bande d'enculés crétins mécréants. Nous les haratine, on les excusera jamais du mensonge qu’ils ont entretenu depuis des siècles pour nous faire souffrir, sans nos excuse ils seront jugés et envoyer en enfer. Notre combat continuera jusqu’à devant Dieu. Vous allez voir bande de salauds

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour,
    Cette fois-ci les vases ont débordés plus de "haine" envers les imams. Je ne sais pas pourquoi cette magma de haine raciale mélangée à un anumisme fou. Quand vous dites quet-ce qu'ils ont de plus que nous? Le savoir, la piété, l'honnêteté, la noblesse, l'amour des gens.
    Moi personnellement, je ne suis pas imam et je je suppose que vous ne l'êtes pas. Mais il ya une très grande différence entre nous et eux.
    Vous n'avez qu'à comparer votre vie quotidienne ou même la façon dont vous êtes venu au monde.
    Il ne s'agit pas d'écrire pour dire n'importe quoi, le jargon de mots que vous utilisez contre les imams n'est pas compatibles avec eux même les gens non musulmans ne le disent pas. Les gens nés musulmanns ayant une carence de culture musulmane et une faible éducation religieuse doivent tout simplement apprendre la réligion et ne pas avoir de complexe. Moi je ne peux pas prétendre que suis un imam, je ne suis pas un musicien, je ne suis pas un astraunaute. Il ne faut pas être naif, et il faut remercier dieu que la Chariaa n'est pas appliquée ici. Selon votre langage envers les oulémas et les imams vous êtes ou bien musulman renversé ou mécroyant par nature ou anumiste ou athé.
    Dans tous les cas, il faut savoir que vous n'êtes pas plus intelligent que tout le monde.
    Je ne peux pas évalué votre niveau intellectuel mais je vous demande encore d'être franc et si vous teniez à utiliser ce jargon loin de la réligion, de la culture du civisme; de se limiter à votre très proche entourage restreint.
    Et pour la nième fois, je ne désespère jamais, Vous pouvez toujours demander le pardon de Dieu.
    On ne sait jamais Dieu est grand, Vous pourriez devenir un mauritanien normal musulman et pourquoi pas un grand imam.
    Merci
    Beaucoup de respect à tout être humain

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour,
    Cette fois-ci les vases ont débordé plus de "haine" envers les imams. Je ne sais pas pourquoi cette magma de haine raciale mélangée à un anumisme fou. Quand vous dites qu'est-ce qu'ils ont de plus que nous? Le savoir, la piété, l'honnêteté, la noblesse, l'amour des gens.
    Moi personnellement, je ne suis pas imam et je je suppose que vous ne l'êtes pas. Mais il ya une très grande différence entre nous et eux.
    Vous n'avez qu'à comparer votre vie quotidienne ou même la façon dont vous êtes venu au monde.
    Il ne s'agit pas d'écrire pour dire n'importe quoi, le jargon de mots que vous utilisez contre les imams n'est pas compatibles avec eux même les gens non musulmans ne le disent pas. Les gens nés musulmanns ayant une carence de culture musulmane et une faible éducation religieuse doivent tout simplement apprendre la réligion et ne pas avoir de complexe. Moi je ne peux pas prétendre que je suis un imam, je ne suis pas un musicien, je ne suis pas un astraunaute. Il ne faut pas être naif, et il faut remercier dieu que la Chariaa n'est pas appliquée ici. Selon votre langage envers les oulémas et les imams vous êtes ou bien musulman renversé ou mécroyant par nature ou anumiste ou athé.
    Dans tous les cas, il faut savoir que vous n'êtes pas plus intelligent que tout le monde.
    Je ne peux pas évalué votre niveau intellectuel mais je vous demande encore d'être franc et si vous teniez à utiliser ce jargon loin de la réligion, de la culture du civisme; de se limiter à votre très proche entourage restreint.
    Et pour la nième fois, je ne désespère jamais, Vous pouvez toujours demander le pardon de Dieu.
    On ne sait jamais Dieu est grand, Vous pourriez devenir un mauritanien normal musulman et pourquoi pas un grand imam.
    Merci
    Beaucoup de respect à tout être humain

    RépondreSupprimer
  20. l'esclave reste toujours esclave et l'arabe reste toujours Arabe mais nos anciens esclaves meritre qu'ont leurs achettent le baton

    RépondreSupprimer
  21. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  22. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  23. Les insultes ne sont pas tolérés dans cet espace de dialogue, d’échange et communication.Prière de respecter les uns et les autres, on peut exprimer notre désapprobation face à une idée ou concept sans tomber dans les bassesses et la vulgarité.Ceux qui se lancent dans cet élan prouvent qu'ils sont à court d'arguments.Merci pour la compréhension tout en comptant sur la responsabilité de chacun.

    Diko hanoune

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour Diko,
    Très bonnes remarques relatives au diaogue, l'échange et la communication dans ce blog.
    Surtout lorsque vous dites qu'on ne doit pas tomber dans les bassesses et le la vulgarité.
    Je suis choqué si un commentateur insulte ou se moque de x ou de y.
    Ce que je n'ai pas compris c'est: quelle est

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour Diko,
    Très bonnes remarques relatives au diaogue, l'échange et la communication dans ce blog.
    Surtout lorsque vous dites qu'on ne doit pas tomber dans les bassesses et le la vulgarité.
    Je suis choqué si un commentateur insulte ou se moque de x ou de y.
    Ce que je n'ai pas compris c'est: quelle est votre réaction si cette vulagarité et ses bassesses sont utilsées pour qualifier les oulémas et les imams en génaral et de surcroît Malik Ibn Eness?
    Merci
    Beaucoup de respect à tout être humain

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour Diko,
    Très bonnes remarques relatives au diaogue, l'échange et la communication dans ce blog.
    Surtout lorsque vous dites qu'on ne doit pas tomber dans les bassesses et le la vulgarité.
    Je suis choqué si un commentateur insulte ou se moque de x ou de y.
    Ce que je n'ai pas compris c'est: quelle est votre réaction si cette vulagarité et ses bassesses sont utilsées pour qualifier les oulémas et les imams en génaral et de surcroît Malik Ibn Eness?
    Merci
    Beaucoup de respect à tout être humain

    RépondreSupprimer
  27. Je ne peux pas juger les gens ni les empêcher de défendre leur position. Personnellement je préfère qu'on m'insulte moi Diko que d'insulter d'autres personnes. Vous avez lu des insultes crues sur ma personne sans jamais les effacer par respect à celui qui a fait l'effort de les écrire parce que je suppose qu'il a pris un minimum de temps d’écrire ces insultes donc chaque travail doit être payant.Si j'ai une opinion, je fais un article ou commentaire sans se cacher derrière des pseudos avec ma signature.Mon objectif est de calmer les esprits sans prendre partie en posant les échanges et débats.Je n'ai pas plus de droits que les lecteurs, seulement je suppose les vulgarités, l'impolitesse et insultes n'ont pas leur place dans une société progressiste. On n'a pas tous les mêmes opinions, mais nous devons nous supporter. C'est ça la démocratie,l'ouverture d'esprit et le progrès suivra.Je suis vraiment contre la censure sauf si on m'oblige de le faire. personnellement je suis victime de la censure au quotidien mais cela n'a pas empêché les lecteurs de suivre nos activités. Ce que je dis et dénonce ne plait pas, mais comme j'y crois, je ne suis regardant des insultes. je profite pour souhaiter aux lectrices et lecteurs bonne et heureuse année 2012.

    Merci à tous et la lutte contre les injustice continue.

    RépondreSupprimer
  28. بيرامه احريطاني وامخينز وازريريط وعبد مملوك لليهود

    RépondreSupprimer
  29. L’existence de l'esclavage doit être avouer par tout le monde car DIEU soub7anehou w te3ala l'a cité dans le saint coran :
    "الحر بالحر و العبد بالعبد و الانثى بالانثى"

    RépondreSupprimer
  30. si vous pronez la liberte et la justice pourquoi supprimer les commentaires? ou bien seule votre opinion compte?

    RépondreSupprimer