Translate

vendredi 4 septembre 2015

Le Rappeur Yimbi Kumma sous les feux des obscurantistes chefs de villages au Guidumakha !



Le jeune rappeur Soninké Yimbi Kumma  en tournée  Africaine qui  va le conduire en Mauritanie, au Mali et au Sénégal serait sous les feux des obscurantistes aux esprits archaïques chefs de villages. L’ambitieux jeune talent ne s’attendait certainement pas à cela ;  très engagé  il a voulu faire profiter d’abord sa région natale le Guidumakhé de son talent musical, artistique  mais certains chefs de villages aux esprits  rétrogrades  ne l’entendent pas de cette oreille selon le message qu’il vient d’envoyer dans les réseaux sociaux.



C’est vraiment dommage,  pourquoi s’en prendre à une tournée artistique ? Bizarrement ce sont les mêmes chefs de villages qui accueillent en grande pompe des extrémistes étrangers  soi-disant missionnaires pseudos religieux qui prêchent la violence, la haine, qui prolifèrent l’idéologie  Jihadiste ouvertement dans nos mosquées avec tous les égards.  C’est quoi vraiment le problème de nos chefs de villages ? Y-a-t-il pas d’autres priorités que de s’opposer à une tournée culturelle qui détend, décompresse la jeunesse et la population ?



Selon les informations recueillies toutes fraiches, le jeune rappeur est victime de son militantisme antiféodal, il n’a aucun problème avec les autorités publiques du pays à fortiori les autorités locales. Les chefs de villages ont-ils l’autorité  d’interdire une animation culturelle et artistique malgré que la loi l’autorise ? Sont-ils assermentés à appliquer leur propre loi dans chaque village en dehors des lois de la république  islamique de Mauritanie? Est-ce que ce sont les chefs de villages qui dictent la loi désormais non l’autorité publique? A quoi bon de voter des lois  à l’assemblée nationale et  au sénat si chaque ville,  village où  campement applique sa propre loi ? Voilà la vraie pagaille, l’anarchie que sèment les féodaux dans nos villages depuis la nuit du temps.



Message envoyé de Yimbi Kumma : « Yes la famille !  Je tenais à vous informer que depuis que je suis arrivé sur le sol mauritanien, je mène un difficile combat dans certains villages pour organiser mes concerts. En effet, plusieurs concerts ont été annulés par les vieux du village après avoir fait des réunions avec des jeunes: nous n'arrivons pas à une entente. Certaines fois ce sont également les maires qui refusent.

Merci infiniment à la jeunesse qui me soutient et qui reste derrière moi !

Soyez rassurés les concerts maintenus pour la Mauritanie sont : Diaguily, Daffort, Boully, Wompou, Toulel. Pour Tachott, nous sommes en ce moment en négociation avec le maire qui veut des réponses à certaines de ses questions. Je suis désolé mais je ne comprends pas cette mentalité !!! »



Félicitations aux villages : Diaguily, Daffort, Boully, Wompou et Toulel. Nous espérons d’autres villages vont suivre surtout  feront tout pour  inviter Yimbi Kumma qui fait la promotion de la langue soninké par la musique et l’art. Nous lui souhaitons une excellente tournée.




Video langue soninké: Yimbi Kumma, Komaxu ndo Horaxu asou Garé


2 commentaires:

  1. Bravo , je t'invites à Montreul aussi !!

    RépondreSupprimer
  2. Bravo, les soninkés de Montreuil t'invitent aussi !!!

    RépondreSupprimer