Translate

jeudi 24 septembre 2015

L’Administrateur civil Gaye El Hadj est reprochable de non assistance d’un citoyen en danger de mort.....

L’Administrateur civil  Gaye El Hadj est reprochable de non assistance d’un citoyen en danger de mort lorsqu’il assurait le poste l’adjoint au gouverneur à Oulata !


C’est extrêmement grave et choquant, pourtant, ils nous  chantent qu’ils sont musulmans pieux mais ces lâches nègres  sont des vrais monstres.  Ils n’hésitent pas à mentir, accabler les morts dans leurs tombes pour se couvrir  ou couvrir des assassins de la trempe du monstre faux général, le célèbre nègre de service Ndiaga Dieng qui doit sa carrière en marchant sur des cadavres de soldats noirs, se lavant les mains avec le sang de soldats noirs, qui est à l’origine de tout cela avec son faux rapport qui  accable les premiers soldats noirs exécutés en 1987 que Gaye El-Hadj tente de disculper en tant qu’ami sous le fallacieux  prétexte arguant  l’existence d’un putsch sans aucune preuve matérielle.


 Comment peut-on admettre que  des soldats soient condamnés à mort sans avoir passé à l’action Mr l’administrateur civil Gaye El-Hadj?  Doit-on exécuter tout soldat mecontent dans une armée sous prétexte qu’il deviendrait un potentiel putschiste dangereux pour la nation?

Ces nègres de service sont d’une immoralité déconcertante,  cruelle à l’image de ce  Gaye El Hadj Administrateur civil,  premier responsable de la mort tragique de l’écrivain Mauritanien feu Teen Youssouf Gueye, ne l’ayant pas assisté alors qu’il était en danger de mort pendant qu’il assure le poste du gouverneur adjoint à Oulata au moment des faits. Ces immoraux nègres dès fois sont à l’origine des drames qui s’abattent sur les noirs mauritaniens et ils doivent être jugés.


Au lieu d’envoyer le détenus Teen Youssouf gravement malade à l’hôpital, il l’a envoyé  mourir atrocement dans une cellule noire comme une bête de somme. Ci-dessous l’extrait de propos Gaye El-Hadj qui ont été formellement démentis à la fin de cette vidéo  alors qu’il prétendait la tombe de sa victime est connue, identifiable etc… Je n’en reviens toujours pas en découvrant ô combien ils partent, poussent très loin le mensonge pour quémander des miettes voire pour garder un  poste?


Gaye El Hadj Administrateur civil  dit: « Teen Youssouf Gueye n’a pas été enterré sans sépulture et dans une tombe anonyme : Dans le récit de la mort de Teen Youssouf Guèye la seule fois où on remarque une petite prudence de l’auteur de ‘’j’étais à Oualata’’ c’est quand il écrit « il serait enterré dans une tombe anonyme ». Non il n’est pas enterré dans une tombe anonyme, sa tombe a été matérialisée, ses enfants et tous ceux qui le souhaitent peuvent aller se recueillir sur cette tombe. »


Aux Halpoular qui parlent et comprennent la  langue peulh comme moi de juger en visionnant la fin de cette video : https://www.youtube.com/watch?v=I-10HGbE3YI
Diko hanoune 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire