Translate

vendredi 4 septembre 2015

Le rappeur Yimbi Kumma indésirable au Guidimagha mauritanien... ??? À suivre...



Est déçue, toue personne croyant que le combat pour la manifestation de la Vérité, doit être acclamé et admis par ceux qui ont fondé et entretenu leur dit prestige sur la négation et la sous-évaluation de la dignité des autres.
Le frère rappeur Yimbi Kumma, semble avoir des difficultés pour produire chez lui au Guidimagha mauritanien, et apparemment ce ne serait pas l'ordre étatique à dominance arabo-berbère qui le brime, mais les siens avec qui il partage tout ce qu'on dénonce ailleurs contre l'État mauritanien. 
 
Comme sa compagne est française blanche, on espère qu'elle apprendra beaucoup et davantage de ces mauritaniens noirs qui pleurent en France contre l'État dit raciste mauritanien.
D’aucuns semblent indexer une question de mentalité villageoise dans nos terroirs et pourtant il est à noter que ce rappeur n'ayant pas froid aux yeux, est un pourfendeur de l'ordre féodal au sein du milieu soninké. 
 
Paradoxalement, si c'étaient les autorités étatiques qui l'ont censuré, la donne aurait été différente, eu égard de la chanson favorite de tous les Noirs mauritaniens dits discriminés et brimés. 
 
Nous, connaissant, certains parmi nous peuvent être acerbes contre l'État mauritanien dit raciste, et en même temps être pour la censure de ce rappeur dans leurs villages.
Notre rôle au minima en 2015, c'est dire au monde entier que la Mauritanie, c'est aussi cette RÉALITÉ. 


Affaire à suivre... Inch'Allah.


Vidéo à suivre en soninké :  https://www.youtube.com/watch?v=XY7w2t_HMCQ



Kundou Soumaré via facebook

Aucun commentaire:

Publier un commentaire