Translate

mercredi 5 mars 2014

On tient le barbu menteur...........



Les mensonges des barbus tournent au vinaigre, je vous l’avais dit dès le début que cette histoire d’un livre du coran déchiré est fausse. Pour cacher leur merde, ils passent un communiqué dans la panique en hassanya annonçant la mort de Diko Hanoune qui faisait parti des manifestants. C’était une stratégie de me faire taire sur leurs mensonges éhontés en exerçant des pressions morales sur mes parents, mais c’est loupé....Des crétins pareils ne doivent conduire nos lieux de cultes. Une histoire inventée de toutes pièces par Tawassoul de Jemil Mansour « l’Enchouri » Ould Palestine et son banquier fornicateur, proxénète des rois et princes des pays des pétrodollars, Cheikh Ould Dedew pour les permettre de mettre le pays à feu et sang brûlant tout sur leur passage. Ces faux imams, érudits ne sont pas musulmans, ils n’ont plus la foi en Dieu mais aux dollars des pays du golfe. Attendez, comment comprendre qu’un petits bédouin qui n’a même pas appris le coran correctement, ne sachant même pas laver  ni raser sa barbe,  enfouie dans des dunes de sables puisse contacter la présidence directement pour rapporter des « on nous a dit, tralala la.... » ? Voila ce pauvre con qui a joué avec la vie de milliers de mauritaniens doit être sévèrement puni, qu’est ce qu’on a à foutre de la gueule d’un imam qui ment entrainant la mort des innocents? Les musulmans du monde entier sont entrains de déchirer, brûler le drapeau Mauritanien, ils nous maudissent à cause des imbéciles fornicateurs, et vous trouvez cela amusant ? Moi cela ne m’amuse pas du tout......... Photo de l’homme qui est l’origine de tout ce bordel à tombeau ouvert en mentant sur le coran....


Lisez cette histoire, prononcez vous Mesdames et Messieurs, c’est incroyable......


« Version reprise par tous : une voiture avec à son bord quatre personnes s’est arrêtée devant la mosquée, entre les prières d’Al Maghrib et d’Al ‘Isha (19:30-20:35) ; deux des hommes qui étaient dans le pick-up sont descendus et se sont positionnés de part et d’autre de la porte d’entrée, un troisième, visiblement le chauffeur, est entré dans la mosquée . celui-là serait ressorti après avoir pris quatre des six exemplaires de Coran se trouvant là ; le groupe serait reparti en trombe ; c’est en venant pour faire son appel traditionnel pour la deuxième prière de la nuit, que le muezzin a découvert les exemplaires jetés par terre et dont quelques feuilles étaient déchirées ;  il avertit l’Imam, lequel en parle aux fidèles déjà en place ; commencent les conciliabules ; quelqu’un (qui ? on ne vous dira jamais) déclare avoir averti la présidence ; l’Imam reçoit un appel de la présidence ; il dit que le Président de la République lui a parlé en personne pour le rassurer ; arrivent les autorités judiciaires et administratives ; on écoute le seul témoin de l’évènement : un enfant de seize ans dont la version est reprise par tous les médias avec de légères transformations çà et là pour dramatiser souvent ; la presse s’en mêle ; la rumeur fait le tour de la ville ... »

Diko hanoune

Aucun commentaire:

Publier un commentaire