Translate

samedi 21 février 2015

Mauritanie-SOS : La famine frappe à la porte de 200 Adwabas « villages »



Mauritanie-SOS : La  famine frappe à la porte de 200 Adwabas « villages »  dans la région du Guidumakha au sud de la Mauritanie, ils sont sans espoir en étant complément l’abandonné par l’état et  ces élus de la région.

Les populations de Guidumakha composées de 200 Adwabas peuplés de Hratin, appellent toutes les bonnes volontés de venir à leur chevet vue le contexte d'une année marquée par des conditions climatiques difficiles: déficit pluviométrique conséquence, une production agricole inexistante , torture morale et phycologique des administrateurs et leurs programmes en dressant des entraves à leur émancipation ajouté à cela l'absence des flux financiers compensatoires à l'instar des autres communautés comptant des immigrés doubler par une pauvreté endémique et ceci après 55 ans d'indépendance et dont le taux d'analphabétisme est parmi le plus élevé du pays . Ces humbles haratines qui ploient encore sous les forces des ténèbres espèrent un jour le jaillissement d'une lueur d'espoir leur permettant de vivre dignement dans une Mauritanie plurielle

Source : Maham Youssouf-Facebook

Aucun commentaire:

Publier un commentaire