Translate

http://haratine.blogspot.fr/

Loading...

mercredi 4 mai 2011

La révolution des jeunes, seul gage de pérennité de la Mauritanie.





www.adrar-info.net
La révolution des jeunes, seul gage de pérennité de la Mauritanie.
Le  Président Aziz et ses amis généraux sont les plus concernés !
Tout le chromosome citoyen de  Mauritanie est unanime à le dire : La situation  de notre  pays est à la limite de l’explosion. Comment cela arrivera ? Comment pourrons nous en atténuer les effets ? Quelle en sera la résultante ? Passagers du même bateau, ne  laissons pas notre embarcation sombrer  à l’approche de l’orage qui se dessine à l’horizon  Nous sommes tous concernés. Le Président Aziz et ses amis généraux, les premiers.. Parlons en.
Par quelle voie voudrions nous que se déroule le passage du stade actuel bloqué  vers celui de demain  plus perspectif?
1- Par un coup d’Etat de caporaux ou généraux ? NON ! Ces styles  sont  déjà expérimentés : un groupe particulier d’hommes en treillis s’accaparerait les rênes du pouvoir, et délaisserait  végéter dans leurs problèmes  la quasi majorité des citoyens.
2-     Par des  élections, transparentes ou truquées, décidées unilatéralement ? NON ! du Kif-Kif !  ça aussi  on l’a  connu : Un parti politique, un lobby, voire une tribu, détiendrait entre ses mains les richesses et destinées de la nation. Tant pis pour ceux qui ne sont pas du clan.
3- Que nous reste-t-il ? Dieu est grand (We Alhamdoulillah !).Il nous reste ce qu’il nous faut : un changement civilisé dans lequel nous nous retrouvons tous, quelles que soient nos différences.
En effet ! Comme   pour mettre fin aux  méthodes classiques de prise du pouvoir, la révolution dite « face book », a fait son apparition en  début 2011.
Conduite par des jeunes instruits, qui ont  grandi,ouverts sur le monde par devant l’écran d’une TV ou d’un ordinateur, cette nouvelle mode en vogue,  présente tous  les atouts de réussite.
- Ses meneurs sont des personnes issues de toutes les régions, ethnies, ages et sexes qui n’ont pas connu les guerres, frustrations et querelles du passé marquant parfois fortement  la mentalité des plus anciens qu’eux ;
- Leurs revendications sont concrètes  et simples : Partager équitablement justice et richesses entre tous les fils et filles du pays ;
- Leurs stratégie,tactiques et démarches basées sur l’expression   par  voie pacifique et le port du drapeau national  sont  irréprochables.
 - A fleur d’age, ces jeunes sont déterminés enfin, à mettre le prix qu’il faut pour atteindre leurs objectifs. L’avenir leur appartient. (Nous autres  les HERIMNA (personnes âgées) avons « croqué », bonne ou mauvaise, notre vie. Admettons le,  pour être justes avec nous même et avec eux ! )
Accompagner cette révolution pour cimenter notre cohésion nationale !
1.. Ce n’est  pas seulement parce que la conjoncture économique mondiale  est partout grave que  la révolution des jeunes de notre continent devint  une opportunité inéluctable. Elle l’est surtout  parce que les civilisation et culture Arabes et Africaines  ont atteint un degré de décadence qui a traîné leurs peuples dans le creux de la vague roulante de l’histoire. Le temps, de  les sortir  de cette impasse pour   respirer  dignité et respect. semble être  venu aujourd’hui.
 Grecs, Romains, Chinois, Perses, Français, Anglais, Américains, Allemands etc.…sont  passés  par ces hauts et  bas  conjoncturels, en somme tout à fait naturels.
 La Mauritanie ne peut faire exception à la règle des changements en cours. D’aucuns disaient  la même chose  de l’Egypte,  la Libye,le Sénégal ,  le Yémen, la Syrie,le Tchad, le Maroc,  la Jordanie. .On le voit bien : La réalité est têtue !
2. Les craintes « de guerre civile demain chez nous», affichées par certains, pour cause disent- t- ils - de diversités sociales de notre peuple et « fragilité » du pays. Ceux là  se trompent énormément. L’avantage d’une telle  révolution est qu’elle exige justement  de  toutes les franges de la société de se mettre ensemble à table  pour définir l’avenir .du pays. Une fois que les uns et  les autres s’acceptent  mutuellement ; Qu’ils  exhibent tous les problèmes, carte sur table et sans tabous ; Qu’ils portent  l’intérêt suprême de la Nation au dessus de toute autre considération,  les préjugés et complexes cultivés auparavant , disparaîtront immanquablement,  cimentant du même coup et  à jamais les fondements de notre cohésion nationale.
Quel scénario nous sera demain proposé ?
.Au stade où sont actuellement les révolutions dans les pays voisins,  quatre  scénarios  se présentent :
a)- «  Je vous ai compris »  de Ben Aly Et Moubarak qui se sont retirés rapidement non sans laisser quelques  dégâts limités en vies humaines.
b)- « Devancer les événements » comme l’ont fait les rois d’Arabie Saoudite et du Maroc en anticipant des gestes positivement concrets pour gagner les cœurs du peuple entier.
c) –«  S’accrocher aux droits constitutionnels » que tente de faire valoir le président du Yémen , en dressant les citoyens les uns contre les autres pour garantir une sortie convenable à sa personne et  aux siens,
 d)- «  Exterminer les  citoyens  Zynga, Zynga (rue par rue)» de Kadhafi et Bechar Assad qui ont tourné ouvertement les armes de l’armée contre leurs peuples opérant actuellement des génocides abominables.
Conseil National de Conduite  de la Révolution (CNGR
Lequel  de ces scénarios  confronterons nous ?.Dieu nous garde de tout malheur !
 Avant que ne tonne en chœur  : Ben Aly, HRAB (a fui) ! Ben Aly HRAB ! Ou que les armes de nos forces de sécurité, crachent leurs feux sur des concitoyens innocents, le président Aziz et ses amis généraux   peuvent envisager dés aujourd’hui , une sortie de crise révolutionnaire qui les honorera et les grandira aux yeux de tout le monde.
Les choix de process leur sont laissés.  On peut toutefois, sans trop leur demander ,  mettre en place  et contrôler, jusqu’à la fin de sa mission en décembre prochain (au plus tard), un Conseil National de Conduite de la Révolution (CNCR). Il sera dirigé par les jeunes du 25 février et rassemblera  officiers supérieurs des forces de sécurité , extrémistes de tous bords, indépendants, représentants des majorité et  opposition politiques, ethnies, franges sociales, régions  etc.
Ce CNCR  commencera par mettre en confiance tout le monde.  Il immunisera  les dirigeants (d’hier et d’aujourd’hui) contre toute poursuite judiciaire, protégera les richesses personnelles,   garantira toutes les libertés  d’expression, rassurera nos amis et partenaires internationaux., dissoudra tous les partis politiques actuels, interdira aux anciens chefs d’Etat de se porter candidat au poste de Président de la République.
Sa mission principale consiste à gérer les affaires courantes de l’Etat ( après la démission consentie,  du Président Aziz et son gouvernement ) et  tracer, en veillant à son exécution,  la feuille de route concertée (constitution, élections) qui sauverait  la Mauritanie du Tsunami des révolutions actuelles et garantirait par delà, sa pérennité dans le cortége des Nations.
Ne  manque qu’une petite dose ….de courage et….  bonne  volonté ! Outowf !
Ely Salem Khayar.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire