Translate

lundi 13 décembre 2010

Dans l’urgence, nous sommes en droit de régir vite et sobre

Dans l’urgence, nous sommes en droit de régir vite et sobre,  Biram Ould Dah Ould Abeid  a été sauvagement agressé par le pouvoir Mauritanien.
 

Nous apprenons avec consternation l’agression physique de Biram Ould dah et plusieurs militants et sympathisants de  la cause abolitionniste et des droits de l’homme. La police Mauritanienne  comme dans ces sales habitudes n’a pas hésitée sur l’utilisation la manière forte  et barbare pour satisfaire les esclavagistes qui ne sont autres que ces filles et fils à papa de l’administration Mauritanienne. Il est blessé à la tête et aux jambes, sans soins, laissé à l’abandon au commissariat d’Arafat1, la police l’expose en ce moment même comme un trophée d’une chasse  fructueuse  lançait contre les militants  des droits de l’homme sur le sol Mauritanien. La privation des soins, le refus des visites familiales et autres montrent bien la détermination de l’état Mauritanien à l’éliminer physiquement et moralement. Ces conditions de détention selon les dernières infos qui nous parviennent au compte goute sont exécrables. Rappelons que Biram Ould Dah a un suivi médicalisé stricte  suite à des problèmes de santé, nous appelons à la mobilisation générale  afin de mettre fin à cette arrestation arbitraire et  l’obtention de sa libération inconditionnelle. Malheureusement les discours officiels d’abolition  contre l’esclavage deviennent vite des comptes de faits en Mauritanie, ils sont taillés sur mesure rien que pour  le satisfecit  de l’opinion internationale. Aucun pouvoir à Nouakchott depuis l’indépendance à nos jours ne s’est réellement engagé contre le fléau. Vous l’avez constaté que les victimes et les militants abolitionnistes sont la cible  privilégiée du pouvoir en Mauritanien dans l’unique but de protéger les grandes familles esclavagistes Maures qui ont en leur  possession des esclaves. Agissons vite pour cette cause juste

Merci de diffuser cette information le plus large possible.

Diko hanoune
SG de l’association des haratine de Mauritanie en Europe. (A.H.M.E)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire