Translate

dimanche 18 octobre 2015

Urgent : L’otage du régime putschiste Mauritanien le général Aziz prive Biram Dah l’accès à son dossier Médical.



Les autorités refusent l'accès à son propre dossier médical leur otage Biram Dah pour ne pas suivre les instructions médicales. La prescription médicale du docteur de l'hôpital d'Aleg qui avait consulté, analysé la santé de l'otage Biram en urgence qui souffre atrocement dans sa cellule, seulement le dossier est inaccessible à Biram lui-même et ses proches ; n'est ce pas étrange mesdames et messieurs? Une preuve de plus que le régime du faux général Aziz vit au rythme du moyen-âge.



S'ils cachent le dossier médical de leur otage depuis le 11 novembre 2014 au point d’en faire un « secret d’état », c'est certainement qu'il y a un fait grave  et inquiétant dans le dossier, un problème qui laisse à craindre la volonté manifeste à  laisser nourrir par manque de soins comme se qui arriva dans les précédents décennies aux détenus noirs « militaires et civils » accusés à tort d’avoir voulu renverser le pouvoir maure blanc entre 1987 et 1992 où beaucoup sont morts par manque de soins et  carence alimentaire . 


L'otage Biram et ses proches ont le droit indéniable d'avoir toutes les copies, informations  des prescriptions médicales lui concernant, pourquoi cache-t-on le dossier au premier concerné sans parler de sa famille? Qu'est ce qui se passe? Nous préparent-ils au pire? Loin de moi d'avoir  vraiment le cœur net à part que c'est du jamais vue, à peine croyable une telle situation dans un monde civilisé ni imaginable. 


D'où l'urgence de savoir coûte qu'au coûte ce qui se trame en dessous des rouages de l'état.

Diko hanoune

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire