Translate

dimanche 25 septembre 2016

Biram Dah Abeid président IRA-Mauritanie devant la communauté Mauritanienne en Côte-D’ivoire.

Biram assure devant la communauté mauritanienne : « Je réitère l’engagement que j’ai eu pour la Mauritanie moi Biram Dah Abeid et l’organisation IRA-Mauritanie,  notre engagement est pour tous les mauritaniens, toute communauté confondue ; notre engagement est un engagement pacifique, non violent mais déterminé contre toute forme d’injustice ; surtout les injustices générées, entretenues par l’état Mauritanien.

 L’état Mauritanien qui a été pris en otage depuis en 1978 par une poignée d’officiers de l’armée Mauritanienne qui ont fui la guerre au Sahara ; qui ont été exaspérés par la vie au front et qui ont développé un sentiment de vouloir mettre fin à la guerre ;  et prendre le pouvoir  tout en manquant totalement d’un projet politique digne de ce nom et de vision politique pour la Mauritanie.  

Tout ce qui les unissait, c’est qu’ils voulaient s’affranchir les affres de la guerre et l’effort de la guerre. Ils voulaient s’accaparer du pouvoir en Mauritanie pour se l’approprier sur le plan de l’influence de la richesse et depuis lors ces officiers se sont relayés au pouvoir depuis en 1978 à nos jours.

Ces officiers qui se sont appropriés un nationalisme arabe local brumeux, orienté vers l’inimité totale  et intrinsèque à la communauté noire de Mauritanie. Ce qui a engendré ce que vous connaissez comme épuration ethnique, tentative de génocide, déportation, pogroms dans les rues de Nouakchott  et d’autres villes mais aussi l’exécution extrajudiciaire, nettoyage de différents corps de l’armée et de la sécurité , de l’administration  des cadres  civils et militaires noirs.
Leur seul réalisation, c’est l’enrichissement illicite, la division des mauritaniens, le dressage idéologique  et ethnique mais aussi religieux des communautés contre les autres…….  »


Aucun commentaire:

Publier un commentaire