Translate

dimanche 27 avril 2014

Yacoub Diarra- Président IRA Mauritanie Section Italie à l’occasion de l’anniversaire l’incinération des livres codes négriers par IRA-Mauritanie.



Interview vidéo réalisé par les amis membres du Comité de soutien à la Candidature de Biram Abeid de Naples, en Italie. Idée et mise en place du Project : Mme Ivana Dama et  M. Yacoub Diarra IRA Mauritanie Section Italie. Interview de Yacoub Diarra IRA Italie
   
Je m’appelle Yacoub Diarra, je suis activiste des droits de l’homme et de la liberté du peuple noir  en RIM, je suis Président du Comité de la Paix de IRA Mauritanie et actuellement Je suis le Président de IRA Mauritanie Section Italienne. Actuellement en Italie, Je suis très content de partager et fêter d’ici cette deuxième Commémoration de l’incinération des livres  brulés le 27 avril 2012 en Mauritanie.

Cette date représente pour nous les activistes de IRA Mauritanie une date de libération, un événement à commémorer avec  fierté. C’était un vendredi  quand nous, après la prière, on a procédé à l’acte de incinération des livres qui encourageaient la pratique de l’esclavage en Mauritanie de la part de la population arabo-berbère sur la majorité  noire africaine, en particulier  l’ethnie Harratin  de la Mauritanie.
A distance de deux années, moi Je peux  vous expliquer pourquoi on a fait ce geste « révolutionnaire »  en pleine conscience.
L’année passé, on a fêté tous ensembles à  Nouakchott en faisant de ce jour la une grande fête de liberté pour la Mauritanie. 

 Je voudrais donc expliquer  ici  le contenu des livres brulés en soulignant que ces livres maléfiques  ont fait perdre l’honneur et la dignité à la population noire, surtout aux Harratins de Mauritanie (les esclaves affranchis) en les obligeant à être considérés comme des population inferieures qu’on peut violer en toute tranquillité dans la société ancienne et actuelle en Mauritanie, dans ce  « pays de l’esclavage ».    
Ces textes là qui sont dans ces livres, sont des graves mensonges  codifiés qui ont légitimé depuis  des siècles dans notre société la pratique barbare de l’esclavage,  la pire des violations des droits humains : la privation des  libertés personnelles. 

Le 27 avril du 2012, avec l’acte symboliquement fort de l’incinération, nous avons détruit le mensonge à l’infère en faisant sortir la vérité qui doit remporter le respect et la dignité à nos gens, les noirs de la RIM où notre Mouvement abolitionniste IRA Mauritanie continue à se battre pacifiquement pour la liberté. Le message faux et criminel contenait dans les livres brulés est en total opposition avec le message originel de la religion Islamique, une vraie religion de paix et d’égalité ; IRA espère réussir à recouper le message originel de notre  religion trop souvent instrumentalisé et injustement avec le consensus des hommes au pouvoir du pays. Nous  cherchons toujours la vérité avec nos actions de libérations et de paix sur le terrain.
Les livres incinérés ce jour là, ont cherchés pour des siècles  de détruire l’honneur d’une population fière et toujours respectueuse des codes de la société, un peuple  digne qui n’a jamais eu justice mais aujourd’hui qui la demande pacifiquement avec une grande conviction.
 Le jour de l’incinération des livres avait comme objectif aussi de réveiller les consciences des gens et  d’informer le monde entier  de ce qui se passe,  encore aujourd’hui, là bas en Mauritanie où la minorité de la population arabo-berbère, se sent libre et en plein droit de violer la majorité noire en pratiquant tranquillement l’esclavage sur eux.
Le 27 avril 2012 a été un jour de  la Renaissance, le jour dans le quel les gens en Mauritanie ont eu la possibilité de comprendre et de trouver l’espoir dans la vérité qui avait besoin d’être libéré avec un geste courageux avec le quel nous, les protagonistes de l’incinération, on a risqué la peine de mort avec des accusations d’apostasie.  Aujourd’hui  moi, Je suis libre et très fier de vous parler de ce jour là car il fallait passer par là avec  des risques immenses pour faire triompher la vérité et voir la victoire de la liberté.

Les textes brulés n’ont jamais révélés la parole d’Allah, au contraire ils ont fait avancés le mensonge le plus odieux  possible quand Dieu a créé tous ses fils égaux sans aucune distinction de race ni de couleur.  Les livres des mensonges et de la haine que nous avons brulés ont permis l’existence d’un Maitre (maure, beïdane, arabo-berbère)  et de ses esclaves (noirs, Harratins). Dans les livres brulés il est  écrit aussi, par exemple, qu’un esclave ne peut pas prier la prière du vendredi en tant qu’esclave ou qu’une femme esclave peut être  violée, prêtée,  vendue, donnée en cadeau de son Maitre  qui pourra profiter d’elle chaque fois il voudra et que ses fils seront des esclaves comme leur maman.  Encore : on dit qu’un homme esclave assez beau, il pourra être castré pour éviter que « le bon sang se mélange avec le mauvais sang de l’esclave noir »…ou que le Maitre à droit de vie et de mort sur ses esclaves et en (rare) cas de propriété des biens de l’esclave, lui, il sera l’unique à   avoir droit de possession.  

Aujourd’hui que je me trouve en Europe  libre de parler, je veux porter un message de paix qui puisse informer et sensibiliser la population du monde libre et qui encourage tous et toutes a lutter ensemble pour la liberté et contre les formes d’esclavage en Afrique et partout où cette violation continue avec la complicité des Gouvernements corrompus ou, pire, avec le silence et l’indifférence de la Communauté Internationale. C’est  absurde qu’à cinq heures d’avion de l’Italie, il y a un pays où on trouve des  noirs qui naissent, meurent esclaves, un pays ou il y a une industrie d’esclave parce qu’ils ont la couleur noire de  peau.  Tout ca c’est absurde et infiniment  injuste et nous tous on a le devoir d’agir, de dénoncer cette honte de l’humanité. Il faut agir pour réveiller les  consciences surtout de ceux qui vivent cette énorme infamie qu’on fait passer comme une vérité de Dieu…Un mensonge qui cache les privilèges de la classe dominante au pouvoir en Mauritanie. Les hommes  religieux considèrent les faibles de la société, les porte-paroles de la vérité absolue, eux- mêmes qui sont  les premiers maitres d’esclaves, les Harratine,  la majorité de la population tenue dans l’ignorance pérenne pour le bien des maitres minoritaires mais uniques détenteurs de chaque droit et de la liberté. Il n’y a pas de paix sans justice et c’est pour cela que le travail de IRA Mauritanie continuera sans arrêt et jusqu’au but car il n’y a pas de liberté tant que qu’un seul homme, femme ou enfant restera esclave.
Avec  l’acte de l’Incinération de livres brulés  mes camarades et moi, nous avons risqués la vie mais nous sommes fiers de ce geste et si les gens ont compris c’est aussi grâce à l’aide de notre bon Dieu qui nous a jamais laissez seul et qui a veillé sur nous. Si aujourd’hui notre Président M. Biram Abeid continue à nous guider dans cette lutte de liberté et justice peut-être  c’est parce-qu’ Allah a compris  l’acte de courage du 27 avril 2012 qui voulait récupérer son message originel de fraternité et égalité sur la Terre la verité pour les faibles violés et oubliés en Mauritanie. 

La Campagne médiatique  diffamatoire et mensongère contre IRA Mauritanie des premiers jours après l’incinération des  livres en RIM à été pensée et mise en place du Général Colonel raciste et Putschiste  l’actuel Président de la République Islamique de Mauritanie : M. Mohamed  Abdel Aziz qui  pensait avoir  trouvé l’occasion idéale  pour nous fermer la bouche et se débarrasser de IRA Mauritanie. Malgré ses mensonges et ses efforts, après cinq mois de prison et de tortures de différent type,  la vérité a sortie avec nous et le Président Abdel Aziz a démontré encore une fois de ne pas connaitre sa religion et de violer  les lois sans honte  pour continuer à favoriser les classes dominantes, les castes dont il fait parti au Pays de l’esclavage et de l’apartheid niée. 

En juin 2014 la Mauritanie votera son Président de la République….Biram Abeid a été choisi de la population qui est fatiguée et qui a besoin du vrai changement pour une Mauritanie juste où le respect, la dignité et la liberté soient garantie pour toute sa population et où la couleur de la peau ne soit plus un instrument de soumission ou de pouvoir. Biram Abeid a été choisi par la population qui a vue en lui l’homme de l’union capable de réconcilier les différences, l’homme de but pour une Mauritanie meilleur parce-que juste et fait pour tous et toutes, un pays meilleur capable de dialoguer et de se faire respecter dans le Continent comme dans le monde entier, un pays Islamique où la religion soit au service de tous et des faibles avant tout, un beau Pays où vivre en harmonie main dans la main sans Haine et avec respect pour les différences. 
Aujourd’hui les Harratine en Mauritanie demandent justice et ils le font à travers l’action pacifique et sans précédent  de l’IRA et c’est pour cela que nous continuerons à lutter avec des méthodes pacifiques  avec notre Président Biram Abeid qui a annoncé sa Candidature aux élections Présidentielles 2014 pour une Mauritanie sans discrimination  qui base sa force sur la beauté de ses différentes  ethnies  et sur le vrai  respect des droits humains et de la solidarité .
Enfin Je voudrais lancer un message aux frères et sœurs ici en Europe en  leur demandant un soutien dans cette ouvre de construction et de consolidement  des valeurs de paix et d’égalité en RIM un pays de quatre millions d’habitants dont les Harratine sont la majorité  de la population noire africaine mais qui reste la plus violée et oubliée par rapport au 18% des habitants arabo-berbères et souvent  les uniques possesseurs de tous les droits et de libertés. 

La Mauritanie, un pays très riche mais où la majorité de la population souffre en silence où il n’y a qu’un espoir : la liberté pour tous, un rêve retrouvé et qui porte le nom d’un homme de conscience : Biram dah Abeid qui nous a montré que risquer sa propre vie peut avoir un sens qui s’appelle  liberté.
On est libre vraiment si on l’est tous et c est pour cela que notre lutte continue !

Merci,

Yacoub Diarra- Président IRA Mauritanie  Section Italie
Interview réalisée par Mme Ivana DAMA DIARRA

1 commentaire:

  1. Renforcement l'Humanité entre peuples divers est un monde uni!

    RépondreSupprimer